Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire de Guerre / collectif

 

Au sommaire du n° 63 - novembre 2005 de Francis Deleu le mercredi 02 novembre 2005 à 11h49

DOSSIER - Armement.

Les chasseurs de chars de la Wehrmacht : les Jagdpanzer.

Après les Panzerjäger l’Allemagne dont le besoin en matériel antichar mobile ne cesse de croître, développera des engins plus aboutis : les Jagdpanzer. Mieux protégés, plus lourds, ils conserveront cependant certains défauts de la configuration caractérisant le chasseur de chars, dont le concept survivra assez mal en tant que tel à l’expérience de la seconde guerre mondiale.
par Patrick Toussaint.

Logistique : Projet Mulberry - les ports artificiels pour ravitailler les Alliés.

Lorsque les Alliés débarquent sur les plages normandes le 6 juin 1944, ils apportent dans leurs bagages un étonnant mécano dont les pièces assemblées formeront deux ports artificiels préfabriqués. Ce véritable exploit fut imposé par l'impossibilité de s'emparer rapidement d'un véritable port. Si le port de Saint-Laurent en secteur américain fut rapidement détruit par une tempête, celui d'Arromanches en secteur britannique, désormais connu sous le nom de Port Winston, en l'honneur de Churchill, est entré dans la légende du Débarquement.
par Fabien Reberac.

Fortifications : L’héroïque défense de l’ouvrage du Welschhof.

Dans le Pays de Bitche, les travaux de construction de la ligne Maginot débutent dès 1929. Le projet préconisé pour l’aile ouest de la région fortifiée de la Lauter n’avait pas été mené à terme. La ligne des ouvrages s'arrêtait à Petit-Rederching. Une brèche d’environ 20 km – entre Rohrbach et la Sarre – subsistait.
par Sébastien Schlegel.

Bataille : La bataille de Tikhvine.

Leningrad, un des objectifs majeurs de "Barbarossa", doit être, selon Hitler, assiégée et réduite par la faim. Pour s'en assurer, il lance les troupes fatiguées du Heeresgruppe Nord, dont le 8.Panzer-Division, à l’assaut de Tikhvine, carrefour stratégique important. Les Allemands, victimes des rigueurs du climat, y subissent leur première grande défaite de la campagne d’hiver. Le Blitzkrieg des beaux jours cède la place à une guerre d'usure, tournant décisif dans le conflit germano-soviétique.
par Philippe Naud.

Portrait : Walter Wolfrum, "l’acrobate de la JG 52"

Walter Wolfrum fut un de ces aviateurs renommés de la Luftwaffe qui opéra à l’Est au sein de la quelque peu mythique Jagdgeschwader 52. Il lutta avec acharnement face au rouleau compresseur de l’Armée rouge avant de se reconvertir en pilote-acrobate le conflit terminé.
par Philippe Saintes

Et comme chaque mois:
- la rubrique "Anniversaire" : Novembre 1945 : l'ouverture du procès de Nuremberg.
- la rubrique "Patrimoine" : La batterie de Merville.
- la fiche "Armement" : le Vought OS2U Kingfisher.

*** / ***

lue 3305 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire de Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes