Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les Français du Jour J / Georges Fleury

En réponse à -3 -2
-1francais libres de stephane DELOGU

"Français libres" : une honorable distinction.... de Laurent Laloup le lundi 10 octobre 2005 à 15h32

Bonjour à tous,

Il me semble que ce débat est tres loin d'être inutile.


« Français libre » , ce terme est un « faux-ami » .

Ainsi, on pourrait croire que cela désigne :

-Tout Français qui vivait en zone libre . Pierre Laval en serait-un ?!!
-Tout Français qui acceptait mal la présence des Allemands en France . Comme Weygand??!!
-Tout Français qui combattait les Allemands . Comme ces anciens membres du SOL Nord-Africain, engagés dans la 1re Armée (Voir affaire « Carré ») ??
-Tout Français qui combattait les nazis dans une unité initialement FFL (Commando, SAS, Normandie-Niemen, etc...). Alors le pilote du Neu-Neu qui avant de rejoindre ce régiment, a abattu un avion allié lors de « Torch », en est un ?

Non. Est un Français libre, celui qui rempli les conditions l'instruction ministérielle du 29 juillet 1953, reconnaissant les services rendus à la France Libre et dans les Forces Françaises Libres ( F.F.L). Ce texte est assez « large » et plutôt bien fait. Nul doute que ce sont des anciens de la France libre qui en sont à son origine. Laissons leur cette définition.

Des approximations comme celles citées plus haut, il y a en foison sur la toile, dans les livres. Jacques a bien raison de lutter contre elles, même si ça peut paraître pour du « pignolage ». C’est travailler pour conserver le souvenir de ce tout petit nombre d’hommes qui , non seulement luttèrent contre l’occupant, mais aussi contre un régime, celui de Pétain.



Il reste si peu de chose de la France libre, des Français libres !
Laissons leur ce titre, ce titre d’honneur.
Cela n’enlève rien aux autres, ceux qui on rejoint le combat plus tard en raison de leurs parcours, leurs choix ou de leurs ages…


Pour finir, Stéphane, te rappelles-tu de cette anecdote qui est arrivé à Monsieur Gauthier lors de sa démobilisation d’après-guerre : Un officier cria aux Commandos rassemblés : « Les Français à droite ! Les Gaullistes à gauche « .
Pourtant, sans doute, tous ces camarades de ce jour-là avaient combattu les nazis pour la libération du pays. Alors, vois-tu, cette distinction que tu dénonces, elle ne date pas de « livresdeguerre »…

Bien cordialement
Laurent.

*** / ***

lue 853 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les Français du Jour J

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes