Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Les Français du Jour J / Georges Fleury

En réponse à -5 -4 -3 -2
-1non non et non de stephane DELOGU

Manque de respect ... de Jacques Ghémard le samedi 08 octobre 2005 à 16h02

Bonjour Stéphane,

Il me semble que l'appel au sentiments est un peu facile et qu'il recouvre en fait un manque d'arguments.

Faut-il dire que les Américains qui ont débarqué le 6 juin étaient des "Français Libres" sinon on leur manque de respect ?

Faut-il dire que les Français morts en mai et juin 1940 en tentant de résister aux envahiseurs étaient des "Français Libres" sinon on leur manque de respect ?

Faut-il que je dise que mon oncle Pierre Guénard, engagé comme sapeur de chemin de fer en 1943 dans l'armée d'armistice pas entièrement dissoute, puis démineur pour les Américains, était un Français Libre, sinon je lui manque de respect ?

Faut-il dire que les marins du Casabianca dont parle Saint Hillier et qui ne veulent pas manger à la même table que ce "gaulliste", sont eux aussi des Français Libres.

Et bien je crains fort que si en 1943 quelqu'un avait dit d'eux "voici des Français Libres" ils ne se seraient pas spécialement sentis respectés.

Cette appellation ne fut pas toujours synonyme de gloire. Elle fut pendant la guerre et même pendant les années qui ont suivi un titre souvent difficile à porter.

Il semblerait qu'il en soit autrement à l'heure actuelle. des livres comme "La France Libre" montrent assez clairement qu'il y a une confusion probablement volontaire qui vient nottament des millieux militaires.

Les rebelles, ceux qui n'hésitent pas à se singulariser ont probablement toujours mauvaise presse. Alors si on ne peut les faire oublier, l'autre solution seraient de les absorbés. Tous "Français Libres" et il n'y a plus de Français Libres.

Et bien excuse-moi, mais j'essairai toujours de faire comprendre à quel point ils ont été singuliers, non pas par leur courrage dans la guerre, mais par leur chemin à contre courant.

Amicalement
Jacques

*** / ***

lue 1028 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les Français du Jour J

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes