Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

A livre ouvert ... / les contributeurs de "Livres de Guerre"

En réponse à -4 -3 -2
-1Sans vouloir être pénible... de Jean-Robert GORCE

Division cuirassée et Division cuirassée de réserve générale de Serge Desbois le mercredi 24 août 2005 à 15h00

Il est vrai que chez les Grands Témoins de l’époque, nous ne retrouvons pas le terme de Division cuirassée de réserve. En effet il aurait pu prêter à confusion avec la dénomination des formations constituées de réservistes.

Le terme qui semble consacré est « unité de réserve générale » désignant celle qui est soustraite de la hiérarchie du corps de bataille pour être placée directement sous le commandement du chef d’état-major général et du général en chef. Par exemple « la Garde » de la Grande Armée.

Gamelin, dans son livre « Servir » paru en 1946, parle de « réserves générales » à propos de différentes formations, par exemple page 311.

Pour les formations constituées de réservistes, actuellement c’est l’expression de « réserve opérationnelle » qui est utilisée. Elle représente la composante réserve de l’armée de terre
définie par la loi n°99-894 du 22 octobre 1999.

Revenons à notre ordre de Bataille de mai 1940 établi par le SHAT en 1967 et cité dans la communication précédente ; les 2ème et 3ème Divisions cuirassées étaient placées immédiatement sous les ordres du Général en chef du front du Nord-Est, c’est à dire le général Georges à qui le général Gamelin avait délégué ses pouvoirs pour ce front.

La 1ère division cuirassée était placée directement sous la coupe de l’état-major de la 1ère Armée commandée par le général Blanchard et non pas alignée dans un de ses corps d’Armée ( Corps de cavalerie, 3ème,4ème,5ème Corps d’Armée).

La 4ème Division cuirassée étant en formation pendant tout le mois de mai, ses premiers éléments constitués ont été avancés sur Moncornet le 17 par l’État-Major général.

En conclusion, ces 4 divisions auraient dû être dénommées par le SHAT « Divisions cuirassées de réserve générale ».

Oui, je sais, mon article n’est pas palpitant ! Mais ces errements fastidieux sont à la mesure de ce qu’était le Haut-État-Major français en mai 40.

*** / ***

lue 1691 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur A livre ouvert ...

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes