Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Aubrac, les faits et la calomnie / François Delpla

En réponse à -22 -21 -20 -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Le manque de temps, encore ? ;-) de Nicolas Bernard

Et oui, le temps c'est de l'argent... de Jean-Robert GORCE le vendredi 24 juin 2005 à 12h41

Re,

Désolé, ce sont des faits, pas de simples allégations. Vous écrivez par exemple qu'Aubrac a nié avoir été identifié sous ce nom de code par Barbie : c'est tout simplement faux, et je vous renvoie aux divers propos du susnommé.

Comme, par exemple, lors de la table ronde de Libération ?

Je reconnais avoir eu recours à l'hypothèse dans le cas du retard de Moulin, mais l'hypothèse fait appel aux données connues, et ne jure pas avec elles. Au demeurant, vous ne la réfutez pas. ;-)

La seule explication du retard de Moulin repose sur le témoignage de Raymond Aubrac.

Ma seule ambition est d'en savoir davantage sur Caluire : après m'être renseigné un peu (lecture d'une trentaine d'ouvrages et d'articles - je sais, c'est réduit)

Non, non, c'est respectable ;-)

je suis parvenu à la conclusion qu'Aubrac n'avait rien à se reprocher dans cette histoire.

Moi je ne suis pas aussi catégorique. Désolé.


Il est faux d'écrire que rien ne prouve la culpabilité de René Hardy.

Moi j'affirme qu'il est faux de dire que sa culpabilité est démontrée.

Les documents allemands et de nombreux témoignages le désignent comme le traître. Que des historiens comme Azéma recourent aux précautions de style d'usage pour le clamer sur les toits est hautement significatif...

Compte tenu de la médiocrité des écrits d'Azéma sur cette affaire et sur Moulin en général, c'est significatif en effet ;-)

Or, rien, strictement rien, ne désigne Aubrac, Moulin et autres comme étant à l'origine de leur arrestation.

...


Et j'ai fini par innocenter Aubry. Baynac a effectivement fait très fort, à propos du rendez-vous du petit-pont - développement que vous considériez comme "irréfutable".

Que je considère toujours...

la démonstration est non seulement réfutable, mais encore frauduleuse. Baynac, selon sa vieille habitude dans l'affaire Caluire, a fait dire n'importe quoi à un témoin

Achtung tout de même à ne pas aller trop loin. Jacques Baynac n'est pas méchant, mais quand même !


Elle est simple.

Non. Comme tout ce qui concerne la Résistance dans ces années-là.

Dixit le meilleur spécialiste du dossier, Daniel Cordier.

Mouais... On ne peut pas être juge et partie.

Hardy livre Moulin à la Gestapo.

Rien ne le prouve, malheureusement. Sinon, j'arrêterais de perdre mon temps ;-)

Aubry et d'autres ont commis des conneries, mais ces conneries ne sont pas à l'origine de la rafle de
Caluire.


Pas sûr... en tout cas, le mot conneries me paraît un peu faible.

Le reste n'est que recherche de scoop et théorie du complot, à jeter aux "poubelles de l'Histoire".

Faut bien gagner sa croute ;-)))
Y'en a bien qui essaye de gagner la leur en faisant passer Hitler pour un génie...

Je ne pouvais pas croire ainsi que vous accordiez du crédit à cette histoire de Mme Brossier, sur la base d'une seule phrase de Lucie Aubrac...

Il n'y a pas que Lucie Aubrac qui le dit, mais ça c'est une autre histoire

Vous auriez du me confier le dossier. ;-)

C'est vrai, mais les ventes auraient-elles été au même niveau ??? ;-)


Là encore, vous allez trop loin et versez dans l'énigme, alors que la solution est dramatiquement simple.

Eh non...

Hardy a été désigné comme étant le traître par deux filières indépendantes l'une de l'autre : Edmée Delettraz, qui a constaté de visu ladite trahison, et en a informé le réseau Groussard (plutôt versé à droite, et qui politiquement avait moins d'intérêt que les gauchistes à cibler un pote du réseau Combat) ; et, de mémoire, Lucie Aubrac (à vérifier), du moins son entourage.

Si c'est tout, c'est peu. Entre la femme qui a donné Bertie Albrecht et une qui reconnait elle-même "enjoliver un peu la vérité", tes accusatrices sont plus que médiocres.

Larat ? Je retiendrai que votre clavier a dérapé...

Non, mais je n'ai pas dit que Larat avait donné volontairement la réunion. En revanche il semble qu'il était repéré et suivi depuis le mois de mai au moins.

Quant à Aubry, j'admettais à la rigueur qu'il eût pu commettre des erreurs qui avaient contribué à la rafle de Caluire, sur la foi de la démonstration de Baynac sur le pont-Morand,

Stop ! Aubry ne traine tout de même pas que le pont Morand comme casserole. C'est grâce à lui que les Allemands ont cravaté Delestraint. Et sa libération post-Caluire est plus que louche!

ladite démonstration fait preuve d'une malhonnêteté crasse

Encore Achtung.

Quant à Aubrac, je ne m'acharne pas. Mais comme il est périodiquement ciblé sur les forums, et comme je tiens à faire connaître mes positions sur Caluire... C'eût été Aubry, le résultat eût été le même.

Ok. Tu penses réellement à la culpabilité de Hardy. Soit. Mais ce qui m'amuse chez les "défenseurs forcenés" (je ne parle pas de toi) des Aubrac c'est que pour eux, démontrer (et où est la démonstration ?) que Hardy a donné la réunion disculpe totalement leur protégé. Alors que la culpabilité (non établie) de l'un ne prouve pas l'innocence (non démontrée) de l'autre.

Mais Aubry ne présente pas le même intérêt qu'un Moulin ou un Aubrac, je me trompe ? ;-)

Seule compte la grandeur de la France! ;-)

En attendant, elle reste debout, non réfutée

Si, par Jacques Baynac notamment.

Peut-être les Medonje... arf, non, je déconne ! :-))))

Tiens, ils sont où eux ?


A bientôt,

JRG

*** / ***

lue 1585 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Braveheart II de Nicolas Bernard 24 juin 2005 13h48
2 Deux points... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 14h29
3 Du calme, du calme... de Nicolas Bernard 24 juin 2005 15h35
4 Très très rapidement de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 15h57
5 Und so weiter de Nicolas Bernard 24 juin 2005 17h47
6 Oui mais non de Jean-Robert GORCE 25 juin 2005 10h55
7 Ca tombe bien... de Nicolas Bernard 25 juin 2005 13h26
4 Toute dernière précision... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 16h00
5 J'avions très mal compris, désolé n/t de Nicolas Bernard 24 juin 2005 16h30
2 Encore une chose... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 14h37
3 Une conclusion de Nicolas Bernard 24 juin 2005 15h39
4 Clin d'oeil du destin de françois delpla 12 sept. 2005 18h09

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Aubrac, les faits et la calomnie

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes