Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Aubrac, les faits et la calomnie / François Delpla

En réponse à -21 -20 -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Objection votre honneur ! de Jean-Robert GORCE

Le manque de temps, encore ? ;-) de Nicolas Bernard le vendredi 24 juin 2005 à 10h33

Bijour,

Tes réponses à mes questions restent les sempiternelles allégations des (du?)thuriféraires des Aubracs, qui ne peuvent malheureusement convaincre qu'eux.

Désolé, ce sont des faits, pas de simples allégations. Vous écrivez par exemple qu'Aubrac a nié avoir été identifié sous ce nom de code par Barbie : c'est tout simplement faux, et je vous renvoie aux divers propos du susnommé. Je reconnais avoir eu recours à l'hypothèse dans le cas du retard de Moulin, mais l'hypothèse fait appel aux données connues, et ne jure pas avec elles. Au demeurant, vous ne la réfutez pas. ;-)

Et je ne suis pas un thuriféraire des Aubrac - ne serait-ce que parce qu'ils ont voté "non" à la Constitution européenne... ;-) Ma seule ambition est d'en savoir davantage sur Caluire : après m'être renseigné un peu (lecture d'une trentaine d'ouvrages et d'articles - je sais, c'est réduit), je suis parvenu à la conclusion qu'Aubrac n'avait rien à se reprocher dans cette histoire.


Entendons-nous bien : je dis que RIEN ne prouve qu'Hardy est coupable, cela ne veut pas dire qu'il ne l'est pas ;

Il est faux d'écrire que rien ne prouve la culpabilité de René Hardy. Les documents allemands et de nombreux témoignages le désignent comme le traître. Que des historiens comme Azéma recourent aux précautions de style d'usage pour le clamer sur les toits est hautement significatif...


de même je dis que RIEN ne prouve que les autres sont innocents, cela ne veut pas dire qu'ils soient coupables.

Je l'espère. La culpabilité ne découle pas de l'absence de preuve de l'innocence, mais de la preuve... de la culpabilité. Or, rien, strictement rien, ne désigne Aubrac, Moulin et autres comme étant à l'origine de leur arrestation.

Et j'ai fini par innocenter Aubry. Baynac a effectivement fait très fort, à propos du rendez-vous du petit-pont - développement que vous considériez comme "irréfutable". Or, pour avoir relu les interrogatoires de Barbie (à la base de tout l'argumentaire de Baynac accusant Aubry), je certifie que la démonstration est non seulement réfutable, mais encore frauduleuse. Baynac, selon sa vieille habitude dans l'affaire Caluire, a fait dire n'importe quoi à un témoin - en la circonstance, Klaus Barbie...


Je ne vais pas recommencer ici à développer tous les aspects de cette affaire qui, quoi que tu en dises est très loin d'être simple.

Elle est simple. Dixit le meilleur spécialiste du dossier, Daniel Cordier. Hardy livre Moulin à la Gestapo. Aubry et d'autres ont commis des conneries, mais ces conneries ne sont pas à l'origine de la rafle de Caluire. Le reste n'est que recherche de scoop et théorie du complot, à jeter aux "poubelles de l'Histoire".


Je l'ai fait en temp voulu (HdG 37),

J'ai déjà eu l'occasion de critiquer cet article - et le dossier qui a suivi (vous n'auriez jamais du convoquer un type aussi grillé que Baynac - à la rigueur, Chauvy, qui, si je lis entre les lignes, ne fait certainement pas amende honorable). Votre article, donc, m'a déçu, parce que se contentant de verser dans l'énigme, alors que vous aviez l'occasion de dissiper les ombres planant sur ce dossier - mais je reconnais que quantité d'autres historiens (genre Noguères, Michel, Azéma, même Cordier) ont fait preuve ici d'un amateurisme consternant - aucun, par exemple, n'a cherché à déterminer les horaires de chaque Résistant se rendant à la villa du Dr. Dugoujon. Je ne pouvais pas croire ainsi que vous accordiez du crédit à cette histoire de Mme Brossier, sur la base d'une seule phrase de Lucie Aubrac...

Vous auriez du me confier le dossier. ;-)


ma position n'a guère changée depuis lors. Il faut dire que je n'ai pas, faute de temps (je ne suis pas prof moi...)

Par bonheur. ;-)


beaucoup travaillé sur le sujet depuis, mais les quelques éléments que j'ai pu glaner depuis n'ont fait que renforcer ma conviction : on a fait de Hardy le coupable qu'il n'est pas. Qui ? Pourquoi ? Je ne le sais pas.

Là encore, vous allez trop loin et versez dans l'énigme, alors que la solution est dramatiquement simple. Hardy a été désigné comme étant le traître par deux filières indépendantes l'une de l'autre : Edmée Delettraz, qui a constaté de visu ladite trahison, et en a informé le réseau Groussard (plutôt versé à droite, et qui politiquement avait moins d'intérêt que les gauchistes à cibler un pote du réseau Combat) ; et, de mémoire, Lucie Aubrac (à vérifier), du moins son entourage.

Point de bouc-émissaire façon Oswald, donc (et encore, Oswald a bien flingué Kennedy) : de la pure et simple logique.


Mais je me pose une question : pourquoi tant d'énergie à disculper Aubrac ? et pas les autres (Aubry, Larat...)?

Larat ? Je retiendrai que votre clavier a dérapé... Quant à Aubry, j'admettais à la rigueur qu'il eût pu commettre des erreurs qui avaient contribué à la rafle de Caluire, sur la foi de la démonstration de Baynac sur le pont-Morand, mais comme dit plus haut, ladite démonstration fait preuve d'une malhonnêteté crasse - outre d'être assez tortueuse.

Quant à Aubrac, je ne m'acharne pas. Mais comme il est périodiquement ciblé sur les forums, et comme je tiens à faire connaître mes positions sur Caluire... C'eût été Aubry, le résultat eût été le même.

Mais Aubry ne présente pas le même intérêt qu'un Moulin ou un Aubrac, je me trompe ? ;-)


Au final, j'ai le regret de t'avouer que ton dossier de défense d'Aubrac, tel qu'il résulte de tes réponses, est quasi-inexistant. Tu ne fais que reprendre des affirmations non prouvées depuis des années - voire des décennies -, ce qui m'étonne de toi ;-)

:-)

En attendant, elle reste debout, non réfutée - et j'ai de bonnes raisons de penser que ce sera pour longtemps. Peut-être les Medonje... arf, non, je déconne ! :-))))

*** / ***

lue 1403 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Là, tu les encenses mal à propos ! de françois delpla 24 juin 2005 11h04
2 Ben... euh... de Nicolas Bernard 24 juin 2005 11h41
1 Alors là... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 11h30
2 Mais non, mais non... de Nicolas Bernard 24 juin 2005 11h43
3 Traité et CED de Francis Deleu 24 juin 2005 12h06
4 Eté 54, sans l'abbé Pierre de Nicolas Bernard 24 juin 2005 13h59
1 Et oui, le temps c'est de l'argent... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 12h41
2 Braveheart II de Nicolas Bernard 24 juin 2005 13h48
3 Deux points... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 14h29
4 Du calme, du calme... de Nicolas Bernard 24 juin 2005 15h35
5 Très très rapidement de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 15h57
6 Und so weiter de Nicolas Bernard 24 juin 2005 17h47
7 Oui mais non de Jean-Robert GORCE 25 juin 2005 10h55
8 Ca tombe bien... de Nicolas Bernard 25 juin 2005 13h26
5 Toute dernière précision... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 16h00
6 J'avions très mal compris, désolé n/t de Nicolas Bernard 24 juin 2005 16h30
3 Encore une chose... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 14h37
4 Une conclusion de Nicolas Bernard 24 juin 2005 15h39
5 Clin d'oeil du destin de françois delpla 12 sept. 2005 18h09

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Aubrac, les faits et la calomnie

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes