Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Aubrac, les faits et la calomnie / François Delpla

En réponse à -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1La Bonne, le Traître et le Résistant de Nicolas Bernard

Erratoume 2 de Nicolas Bernard le jeudi 23 juin 2005 à 19h42

Jean-Robert Gorce écrivait : "Pourquoi Aubrac, en 1997, devant la 17e chambre correctionnelle déclare : "J'ai été identifié comme Aubrac, je ne l'ai jamais caché", alors que depuis toujours, et en particulier dans ses mémoires, il a toujours affirmé l'inverse. Ca, ce n'est pas anecdotique."

Ma réponse, faute de temps, et because lacune mémorielle de ma part (dans l'urgence) avait été bâclée. En fait, il est très simple de réfuter votre affirmation.

Le fait est que jamais Aubrac n'a nié avoir été identifié comme étant Aubrac par Barbie. Jamais. Il suffit de lire le chapitre que consacre Chauvy à cette question (enfin, lire les retranscriptions des propos tenus par Aubrac), p. 161-176. Aubrac reconnaît que son nom de code a été percé à jour par Barbie en 1944, en 1948, en 1950. Dans d'autres cas, il n'évoque pas la question, ce qui ne signifie nullement qu'il y apporte une dénégation. Vous avez encore une fois confondu "nier" et "ne pas dire", outre que vous avez manifestement fait un sort de ses autres déclarations.

Vous avez également confondu "nom de code" et "identité véritable". Dans ses Mémoires en effet, Aubrac ne nie pas du tout que Barbie a découvert son nom de code. Il expose que Barbie n'a pas réussi à percer à jour sa véritable identité : Raymond Samuel. S'il y était parvenu, "tout eût été perdu". Malheureusement, la formulation de cette phrase dans Où la mémoire s'attarde peut effectivement prêter à confusion.

Au final, j'ai le regret de vous avouer que votre dossier contre Aubrac, tel qu'il résulte de vos questions, est quasi-inexistant. Vous ne faites que reprendre des affirmations réfutées depuis des années - voire des décennies -, ce qui m'étonne de vous.

*** / ***

lue 1341 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Objection votre honneur ! de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 09h03
2 Le manque de temps, encore ? ;-) de Nicolas Bernard 24 juin 2005 10h33
3 Là, tu les encenses mal à propos ! de françois delpla 24 juin 2005 11h04
4 Ben... euh... de Nicolas Bernard 24 juin 2005 11h41
3 Alors là... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 11h30
4 Mais non, mais non... de Nicolas Bernard 24 juin 2005 11h43
5 Traité et CED de Francis Deleu 24 juin 2005 12h06
6 Eté 54, sans l'abbé Pierre de Nicolas Bernard 24 juin 2005 13h59
3 Et oui, le temps c'est de l'argent... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 12h41
4 Braveheart II de Nicolas Bernard 24 juin 2005 13h48
5 Deux points... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 14h29
6 Du calme, du calme... de Nicolas Bernard 24 juin 2005 15h35
7 Très très rapidement de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 15h57
8 Und so weiter de Nicolas Bernard 24 juin 2005 17h47
9 Oui mais non de Jean-Robert GORCE 25 juin 2005 10h55
10 Ca tombe bien... de Nicolas Bernard 25 juin 2005 13h26
7 Toute dernière précision... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 16h00
8 J'avions très mal compris, désolé n/t de Nicolas Bernard 24 juin 2005 16h30
5 Encore une chose... de Jean-Robert GORCE 24 juin 2005 14h37
6 Une conclusion de Nicolas Bernard 24 juin 2005 15h39
7 Clin d'oeil du destin de françois delpla 12 sept. 2005 18h09

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Aubrac, les faits et la calomnie

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes