Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

OAS - Histoire d'une guerre franco-française / Remi Kauffer

En réponse à -4 -3* -2
-1FRANCE RESURRECTION de Contributeur sans E-mail valide

Selon les sources de Rémi Kauffer... de René CLAUDE le samedi 04 janvier 2003 à 13h53

Bonjour, enfin, re-bonjour !

Selon Kauffer (p. 283-287), Louis de Charbonnières, éditeur de "Vive la France", un journal pro-OAS, décide de rencontrer les protagonistes de la crise qui couve au sein de l'organisation secrète. Il souhaite tenter une médiation. Votre père puis Leroy - chefs de l'ex-Front nationaliste, si je me fie à Kauffer - lui disent leur méfiance et leurs doutes quant aux initiatives de Sarradet. Charbonnières rencontre ensuite Degueldre qui est "à cran" et voit des traîtres partout...y compris Charbonnières ! On commence à faire des listes de gens à liquider au comité supérieur et dans le "soviet des capitaines" qui veulent la tête de Sarradet.
Le lecteur se rend bien compte à ce point de l'histoire de l'organisation clandestine que les dissidences, les exclusions, les alliances et les demandes d'épuration minent la structure en ce début 62.
L'OAS est multiple et l'étudier exige de la patience et le souci du contrôle des sources.
(A ce propos, votre père défendait-il la thèse de la partition de l'Algérie ? Il semble que cette tendance ait été accusée de comploter avec Matignon...)

Toujours selon Kauffer,"Réuni à Saint-Eugène, le soviet des capitaines décide la grande purge. Reste à la faire avaliser par le comité supérieur. Salan, Susini, Pérez, Godard, Degueldre, mais pas Gardes, se réunissent pour trancher."
Quand Branca demande à Salan sa décision, celui-ci aurait répondu :"Degueldre, vour réglerez le problème." (p.285)
Et Kauffer de poursuivre : "Une liste est couchée sur le papier : Leroy, Villard (votre père), Sarradet, Enciso,Anne Loesch, etc. Douze noms en tout. Susini affirme avoir réussi, en tête à tête, à convaincre Degueldre de n'en conserver que deux : Leroy et Villard, qui a surtout contre lui ses prises de position trop indépendantes et que le plaidoyer de Charbonnières lors d'un ultime tête-tête avec Susini dans la soirée du 18 ne sauvera pas."(p.286)
Et l'auteur de mentionner dans une note de bas de page que c'est la version de Susini que contestez après une longue enquête que vous avez menée et qui incrimine Susini seul. Les témoignages recueillis par Kauffer auprès de Pérez, Montagnon, Zagamé et Achard iraient plutôt vers la thèse de Susini selon laquelle c'est l'état-major OAS - moins Gardes - sous les ordres de Raoul Salan, qui serait responsable de la mort de votre père et de Leroy. (note 1, p. 286)
J'espère que ces citations et ce résumé - certes bien incomplet tant l'approche de l'OAS est complexe - permettront de situer le débat.
Comme l'a écrit Jacques Ghémard, nous sommes intéressés par tous les apports qui permettent de faire avancer la discussion.

Cordialement,

René Claude

*** / ***

lue 1420 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 FRANCE RESURRECTION de Contributeur sans E-mail valide 05 janv. 2003 23h37

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur OAS - Histoire d'une guerre franco-française

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes