Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le rendez-vous manqué des colonnes Charton et Lepage / Serge Desbois

En réponse à -4 -3 -2*
-1Katiouchka du Viet Minh de Serge Desbois

orgues de staline et missions secretes au dessus de la chine de Laurent Boussaton le dimanche 27 février 2005 à 20h42

bonjour

fort interessante photo...certes...un document etablit par les francais apres la bataille apporte aussi quelques details supplementaires:

"ces engins comportent six tubes en deux rangees de trois. ils sont montes sur roues caoutchoutees. leur description correspond assez etroitement a celle du lance-roquettes chinois de 86 mm modele 1950.
ces materiels ont ete vus par plusieurs sous-officiers entre dien bien phu et ban na tau (village a 3 kilometres au nord de gabriele). les engins se deplacaient par groupes de deux, l'un etait porte par un camion qui remorquait le second."



avec l'arrive des communistes chinois aux frontieres, le haut commandement francais decida de lancer des reconnaissances aeriennes pour aller regarder de l'autre cote, toujours dans la crainte d'une eventuelle intervension aerienne chinoise

quatre missions eurent lieu les 28 et 29 novembre 1949 et les 13 et 15 janvier 1950 a bord d'un NC 701 martinet
le lieutenant fournier en faisait parti:
"les missions les plus longues et les plus stressantes etaient celles que nous faisions au tonkin et au dela de la rc4, en chine, le commandement craignait qu'ils appuient les viets avec des forces aeriennes. il nous fit faire des reconnaissances dans la region des cent milles monts avec des cartes chinoises tres sommaires pour trouver d'eventuelles pistes d'aviation. s'il y en avait, elles devaient etre bien camouflees car nous n'avons rien trouve sauf des aerodromes connus que nous n'approchions pas (et pour cause!). on respirait quand meme mieux quand au retour on depassait moncay pour atterrir a cat bi (haiphong) ou a gia lam "

pourtant malgre ces resultats negatifs, d'autres missions furent autorisees tout au long de la deuxieme partie de 1950
ce fut l'operation toulouse chargee de la surveillance de la chine du sud, de la presqu'ile de peihan, des iles de hainan, nao chan tao et wei tcheou
ce sont quatre P63 kingcobra specialement equipes qui effectuerent ses missions isolement et a haute altitude sans jamais rencontrer de probleme semble t'il

sources:"rapport sur l'interrogatoire des blesses de dien bien phu" site par pierre rocolle dans son livre:"pourquoi dien bien phu?"
"les chevaliers de l'ombre 2°epoque 1945-1993" patrick ehrhardt

cordialement

laurent

*** / ***

lue 922 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le rendez-vous manqué des colonnes Charton et Lepage

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes