Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Pacte avec le diable / Fabrizio Calvi

En réponse à -4 -3 -2
-1Faire la guerre ... dans la RAF de Jacques Ghémard

Ils croisaient aux Bermudes... de René CLAUDE le jeudi 24 février 2005 à 17h51

Bonsoir,

- Monsieur, je ne dis pas que vous mentez, mais je choisis de ne pas vous croire.
Felix Frankfurter, juge à la Cour suprême et surtout confident-conseiller très écouté du président Roosevelt au diplomate polonais Jan Karski qui avait risqué sa vie pour parcourir à deux reprises le ghetto de Varsovie afin de faire un rapport aux chefs alliés.
(cité par Stuart E. Eizenstat dans son essai Une justice tardive - Spoliations et travail forcé, un bilan de la Seconde guerre mondiale, éd. du Seuil, 2004.)

*****

Fabrizio Calvi, dans un chapitre intitulé Le silence des Bermudes :

Au Royaume-Uni, la presse publie des informations de plus en plus précises sur la Shoah. L'opinion publique anglaise s'émeut du sort des juifs d'Europe. Le 3 février 1943, les parlementaires britanniques rédigent une motion demandant "des mesures immédiates et sur une vaste échelle compatible avec les besoins des opérations militaires afin d'aider et de fournir asile temporaire aux personnes en danger de massacre Vingt jours plus tard, deux cent soixante parlementaires ont signé la motion, un débat doit avoir lieu le mois prochain. (...) Le mouvement de protestation gagne les Etats-Unis. Le 1er mars 1943, soixante-quinze mille personnes se pressent devant l'entrée du Madison Square Garden où a lieu la manifestation "Stop Hitler now !"(...) Les gouvernements britannique et américain se doivent de réagir. Les Britanniques proposent aux Américains de tenir une conférence sur les réfugiés placée sous les auspices des Nations unies.


Après des tergiversations, le lieu retenu est l'archipel des Bermudes. Alors qu'Antony Eden et son homologue américain Cordell Hull discutent nombres de réfugiés, problèmes de visas, susceptibilités nationales, etc., les grands centres de destruction allemands fonctionnent désormais à plein régime. Le 3 avril 1943, deux mille huit cents juifs grecs de Salonique arrivent à Auschwitz. Deux mille deux cents huit sont gazés dès leur descente de train. (...) Pendant ce temps, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, on s'affaire aux préparatifs de la conférence des Bermudes. L'heure est aux déclarations optimistes.(...) le secréatire d'Etat Sumner Welles (...) déclare : (...) Je veux que la conférence soit un succès. Elle sera un succès si on peut sauver cinquante mille personnes."

Calvi nous apprend que les Américains eurent des difficultés à former leur délégation (!). On se prit la tête à propos de son directeur. Le choix naturel était Myron Taylor qui a conduit la délégation américaine à la conférence d'Evian.(*). Mais il a refusé, convaincu de l'inutilité de la conférence.(...)Deux autres refus : Owen J. Roberts de la Cour suprême, et Charles Seymour, président de l'université de Yale, qui accepte, puis refuse. "Ce n'est pas une bonne saison pour trouver des Américains distingués susceptibles de consacrer du temps à la tragédie des juifs d'Europe", conclut amèrement Wyman.

On verra que la délégation américaine, finalement constituée après des démarches laborieuses, sera menée par des défaitistes, pire par des restrictionnistes en matière d'immigration tels Harold Dodds.

A bientôt,

RC

(*) Une conférence qui eut lieu en 1938 consacrée au sort des juifs allemands et autrichiens.

*** / ***

lue 816 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pacte avec le diable

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes