Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le rendez-vous manqué des colonnes Charton et Lepage / Serge Desbois

En réponse à
-1Les “conseillers chinois” au près des Viets (suite) de Serge Desbois

Giap, Dien Bien Phu, Eliane et regiment 174 de khoi le lundi 07 février 2005 à 15h34

...Il aurait pu subir selon lui le même échec si, toujours en écoutant les chinois, il avait lancé la division 308 en entier depuis la plaine à l’ouest de DBP, sur les “ Huguette” le PC de De Castries tout proche et le camp retranché tout entier. Son corps de bataille qui aurait été finalement engagé dans son ensemble dans un combat massif de jour et de nuit sur plusieurs jours aurait pu mal se terminer du moins selon lui. D’où son intervention auprès des Chinois et Pro-Chinois de son état-major le 26 janvier 1954 pour tout démonter...pour quelques semaines.
Merci pour vos renseignements si précieux. Cela pourrait expliquer aussi plus tard, l'obstination incompréhensible et presque suicidaire du VM (constatée par les anciens de DBP) à faire sauter jusqu'au bout le point d'appui sur Eliane 2 par l'unique axe d'attaque à l'est entre le mont Chauve et le mont Fictif, alors que pendant ce temps la division 308 avait eu beaucoup moins de mal à "isoler" puis à "faire pourrir" les points d'appui sur Huguettes. Giap, toujours fidele à son principe “attaque lente victoire sûre”, aurait donc cherché de préférence "étouffer" à n'importe quel prix le camp retranché en enlevant tous ses épines d'hérisson plutot que d'exploiter ses succes obtenus dès le mi-avril à l'ouest.
D'ailleur, le premier régiment Viet attaquant Eliane 2 était justement le fameux 174. A l'époque selon mes sources, le colonel commandant du régiment était Nguyen Huu An, obligé de "quitter son commandement et faire son auto-critique" apres la reprise d'Eliane 1 par les paras (dans le livre d'Erwan Bergot, il etait meme supposé etre executé apres cet echec!). Le fait c'est qu'il réapparaissait bien plus tard en 1965 lors de la bataille d'Ia Drang contre la cavalerie volante americaine (le personnage de colonel An dans le film "nous étions soldats" avec Mel Gibson était lui). Il est mort général dans les années 90. Si son rôle plus tard à DBP et pendant la guerre americaine est plutot connu grace à la litterature US, son role au sein du regiment 174 lors des batailles de la RC4 en est beaucoup moins. Je sais qu'il était chef de bataillon sous Dang Van Viet, mais son unité et ses actions m'échappent encore, peut-etre avez-vous des précisions?

*** / ***

lue 1577 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le rendez-vous manqué des colonnes Charton et Lepage

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes