Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Les rivaux de Charles de Gaulle / Anne Laurens

En réponse à -3 -2
-1Pragmatisme de Etienne Lorenceau

La neutralité des Etats-Unis de Francis Deleu le mardi 25 janvier 2005 à 19h37

Bonsoir Etienne, bonsoir à tous,

*** On oublie souvent que les Etats Unis avaient en effet, comme vous le savez, consesrvé des relations diplomatiques avec le régime de Vichy (qui les empechait de reconnaitre de Gaulle). Il convient de se souvenir que, jusqu'a Pearl Harbour, les Etats Unis sont UN PAYS NEUTRE qui ne veut pas prendre position. ***

Vous faites bien de souligner ce point qui semblait échapper aux responsables français suppliant Roosevelt d'intervenir dans le conflit. Ajoutons encore que le pouvoir de déclarer la guerre n'appartenait pas au président mais au Congrès. Comme vous le rappelez très justement, Henri Ford, le constructeur automobile et Charles Lindbergh, le "héros" de la traversée de l'Atlantique, très populaires aux Etats-Unis, étaient farouchement hostiles à une quelconque intervention des Etats-Unis.
Lindbergh affirma, longtemps après la guerre, que si Roosevelt avait "osé" quoi que ce soit pour venir en aide aux Britanniques ou aux Français, le pays ne l'aurait pas permis et la procédure d'impeachment (*) aurait été automatiquement engagée contre Roosevelt.
Bref, Roosevelt, désarmé, ne pouvait prodiguer que de bonnes paroles d'encouragement.
Reste à savoir si la reconnaissance de la France Libre et la rupture des relations diplomatiques avec Vichy pouvaient être considéré (par le Congrès) comme un acte de guerre?

Bien cordialement,
Francis.

(*) impeachment : procédure qui permet au Congrès (Chambre des représentants et Sénat réunis) de démettre le Président de ses fonctions. Pour mémoire, la procédure avait été lancée contre Bill Clinton dans l'affaire Monica Lewinski.

*** / ***

lue 728 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les rivaux de Charles de Gaulle

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes