Résistants de 40 et sans-culottes de l'an II - A livre ouvert ... - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

A livre ouvert ... / les contributeurs de "Livres de Guerre"

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1Béret noir de Alain Le Floch

Résistants de 40 et sans-culottes de l'an II de Adrien Bélanger le jeudi 30 décembre 2004 à 10h03

Bonjour et merci pour cette réponse.
Votre référence aux soldats de l'an II est judicieuse, j'ai souvent lu et entendu dire que les sans-culottes des sections et les Français libres... "Même combat". Je l'ai moi-même exprimé de manière quelque peu différente dans l'épilogue de mon premier livre qui traite de la Révolution française où je prends comme fil conducteur aux dix années de luttes un plébéien devenu général en chef, un Vainqueur de la Bastille et un acteur prépondérant du 10 août, date à laquelle l'ancien Régime à basculé et où les tyrans sont tombés, eux qui régnaient de façons absolus et qui étaient aussi des envahisseurs car leurs ancêtres venaient du fin fond de ce que certains nomment "la Franconie". Ce plébéien "cet homme de la terreur, cet enragé" qui faisait la guerre à l'Europe en supportant une guerre civile sur la moitié de son territoire, fait à coup sûr penser aux résistants de 40.
Encore merci et je vous adresse mes voeux pour 2005.
Adrien Bélanger qui aime l'histoire bien que la deuxième guerre mondiale ne soit pas une époque qu'il connaît particulièrement mais c'est un ancien du 501 (Rambouillet 1964-65) et "un pays" de Louis Michard le chef de la 1ère Section de la 2ème Compagnie du 501 durant la guerre, personnage atypique sur lequel il se penche actuellement pour que l'on ne l'oublie pas, lui qui a pris sa responsabilité et c'est bien en faisant cela qu'il a mérité le titre d'Homme tout simplement.

*** / ***

lue 1365 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes