Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

A livre ouvert ... / les contributeurs de "Livres de Guerre"

En réponse à -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Une pratique normale de Jean-Robert GORCE

Le naturel... de René CLAUDE le samedi 04 décembre 2004 à 10h38

Bonjour,

Faut-il mettre cette délicate intervention sur le compte d'une mauvaise nuit et/ou d'un réveil ombrageux ?

Comment ditez-vous ? Ah oui : On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. La guerre entraîne la haine, et la haine induit la mort. C’est tout, c’est comme ça. Moi, ça me fait rigoler, les pseudo-intellectuels qui viennent donner des leçons sur ce qu’ils ne connaissent pas. Philosopher est un métier, faire la guerre en est un autre. Que chacun reste dans sa spécialité et tout ira pour le mieux. Les militaires font rarement de la poésie, alors que les poètes ne viennent pas se mêler de la guerre !

Une remarque :
La guerre menée par les armées allemandes "traditionnelles" et les divisions SS dès 1939 en Pologne est une guerre d'extermination visant à instaurer par la terreur un système totalitaire en Europe. En face, les Alliés ont mis en œuvre tous les moyens allant jusqu'à l'extrême limite politique de ce que pouvait accepter le cadre légal d'un système démocratique pas spécialement militariste (l'armée américaine était "out" en 1940-41) et qui a su le rester durant le conflit, pour lutter contre le nazisme tout en restant dans ce cadre légal.
Il n'y a selon moi aucune équivalence envisageable, ni politique ni éthique, entre les massacres des SS conçus et intégrés depuis 1939 comme arme de terreur dans les plans allemands et les dérapages à chaud des unités alliées en Europe.
Oui, des troupes de choc formées, il ne faut jamais l'oublier, de très jeunes soldats-citoyens ont liquidé ici ou là des tueurs idéologiques hitlériens. Parmi ces paras, certains sont devenus cinéastes, peintres, écrivains et même poètes. Ils s'étaient engagés pour éliminer de la surface du globe des régimes qui remettaient en question la liberté de penser et de créer. Ils ont tué des nazis pour affirmer leur choix d'une humanité libérée du risque d'une guerre mondiale initiée par des Etats totalitaires ET ultra-militaristes. Certains sont sûrement devenus antimilitaristes... en toute connaissance de cause !

Bon week-end,

René Claude

*** / ***

lue 670 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Idéologique ? de Jean-Robert GORCE 04 déc. 2004 12h04
2 Un conflit politique de René CLAUDE 04 déc. 2004 12h31

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur A livre ouvert ...

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes