Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

A livre ouvert ... / les contributeurs de "Livres de Guerre"

En réponse à -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Un autre exemple de Jacques Ghémard

Une pratique "normale" de Jean-Robert GORCE le samedi 04 décembre 2004 à 09h17

Bonjour à tous,

Au sujet de l'exécution sommaire des prisonniers de guerre, les langues semblent, ces derniers temps, enfin se délier. Du côté américain notamment, des vétérans ont reconnu dans des interviews réalisées lors des commémorations du soixantenaire que les unités d'élite ne faisaient quasiment pas de prisonniers, et cela dès la Normandie.
Moi, cela ne me choque pas. Il faut savoir ce que l'on veut. Si on fait la guerre on la fait jusqu’au bout. Ce genre de pratique a toujours existé et existera autant que les guerres dureront.
Ce qui me dérange, c’est le « deux poids deux mesures ». L’exécution de quelques nazillons par la 2e DB ne m’émeut pas plus que cela, mais le « massacre » de Malmédy non plus. Il faut être cohérent et voir les deux côtés du miroir. Pourquoi taire pudiquement les « crimes de guerre » alliés et faire un pub monstrueuse autour de ceux perpétrés par la Waffen SS ou la Wehrmacht. Idem pour les autres conflits. L’armée française a torturé en Algérie ? Lorsque je de regarde un peu ce qui se passait en face, moi je dis qu’elle avait bien raison. Les Américains « interrogent » les prisonniers irakiens ? Lorsque l’on sait ce qui attendait les pilotes de la coalition en cas d’éjection pendant la 1re guerre du Golfe, moi je dis qu’ils ont bien raison. Arrêtons les pudibonderies et voyons les choses en face. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. La guerre entraîne la haine, et la haine induit la mort. C’est tout, c’est comme ça. Moi, ça me fait rigoler, les pseudo-intellectuels qui viennent donner des leçons sur ce qu’ils ne connaissent pas. Philosopher est un métier, faire la guerre en est un autre. Que chacun reste dans sa spécialité et tout ira pour le mieux. Les militaires font rarement de la poésie, alors que les poètes ne viennent pas se mêler de la guerre !

Bien cordialement à tous,

JRG, un peu énervé ce matin.

*** / ***

lue 849 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Le naturel... de René CLAUDE 04 déc. 2004 10h38
2 Idéologique ? de Jean-Robert GORCE 04 déc. 2004 12h04
3 Un conflit politique de René CLAUDE 04 déc. 2004 12h31
1 Y mélange tout ! de René CLAUDE 04 déc. 2004 11h10
2 Antimilitariste ? de Jean-Robert GORCE 04 déc. 2004 12h20
1 PS 2 : Pseudo-quelque chose de René CLAUDE 04 déc. 2004 13h38
2 Les sous ! les sous ! de G.P. 04 déc. 2004 17h33
3 Il faut protéger de Jean-Robert GORCE 05 déc. 2004 15h25
1 Deux poids deux mesures ? de Francis Deleu 04 déc. 2004 17h01

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur A livre ouvert ...

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes