Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

L'Eglise sous Vichy / Michèle Cointet

En réponse à -3 -2
-1Dans le sens ... de René CLAUDE

Préservation des acquis de Francis Deleu le mardi 17 août 2004 à 22h13

Bonsoir,

*** ...Soumis à l'autorité légitime, comme notre foi religieuse nous en fait un devoir, nous respectons, nous vénérons, nous aimons le chef de l'Etat français. Nous ne sommes pas et nous ne serons jamais de ceux qui se permettent de juger ses décisions et de les condamner alors qu'ils ne connaissent rien des raisons qui les motivent... *** Extrait d'un texte adressé au clergé qui ne manifestait pas suffisamment d'enthousiasme aux bienfaits de la Révolution nationale.

Ce texte - et nous pourrions en multiplier les exemples - indique la fervente dévotion si ce n'est la vénération que l'Eglise de France vouait à Pétain. La Révolution nationale n'avait-elle pas redoré les lustres de l'Eglise: reconnaissance des congrégations, subventions aux écoles libres, etc, etc...Cette sollicitude de l'Etat, tous ces bienfaits matériels et moraux dont bénéficiaient l'Eglise valaient bien plus qu'une messe. Par conviction et - peut-être aussi - par opportunisme, la hiérarchie de l'Eglise n'a pas pris le risque de galvauder ces acquis en s'opposant ouvertement aux mesures prises par Vichy.
Il y eut des mesures de rétorsion. Ce fut le cas en 1943 ! Pour faire pression sur le cardinal Suhard, les nazis s'en prennent à la direction de la JOC qu'ils estimaient trop récalcitrante au STO. Le secrétariat national fut fermé et son aumônier général arrêté. On ne sait quel arrangement fut conclu entre l'Eglise et l'occupant. Toujours est-il que le secrétariat fut réouvert et son aumônier libéré quelques semaines plus tard.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 810 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur L'Eglise sous Vichy

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes