Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

L'Eglise sous Vichy / Michèle Cointet

 

Un franc-tireur de René CLAUDE le lundi 16 août 2004 à 18h34

Bonjour,

Dans son essai La Libération inconnue - à chacun sa Résistance, Maurice Rajsfus passe en revue les résistances.

Concernant les réactions face à l'instauration du Service du Travail Obligatoire (loi du 4 septembre 1942), il rappelle la position de ceux de
Témoignage Chrétien qui entouraient André Mandouze. Ce jeune professeur, marginal du catholicisme français, eut affaire à la censure de Vichy en exprimant dans "Les Cahiers de notre jeunesse" une condamnation du STO. Ce périodique fut interdit. Contrairement aux militants de la JOC qui affirmaient qu'il fallait accompagner les travailleurs requis en Allemagne pour ne pas se séparer des masses, André Mandouze dénonça le STO. Dans ce refus, ila été précédé par des initiateurs du "Courrier du Témoignage chrétien" : les jésuites Chaillet et De Lubac, qui estiment qu'il faut tout tenter pour empêcher le départ en Allemagne de jeunes Français.

Mandouze et ses amis légitimaient leur refus en s'appuyant sur une position officielle de Radio-Vatican qui, alors qu'est publiée la loi sur le STO, diffuse en français une déclaration n'ayant, semble-t-il pas touché la majorité de l'épiscopat de ce pays : "L'Eglise n'accepte pas les régimes bâtis sur le travail forcé, ni sur le déracinement des populations, ni sur les déportations collectives ou individuelles, sur l'exportation des peuples, sur la dispersion des familles.
Comme le souligne Maurice Rajsfus, on ne lit aucune amiguïté dans la déclaration du Vatican.
En revendiquant cette position, André Mandouze et ses camarades se trouvent en porte-à-faux avec la hiérarchie catholique française, laquelle incite ses jeunes prêtres à partir comme aumôniers avec les travailleurs requis pour le STO. (p.86-87)
Des militants de Témoignage chrétien refusèrent de partir en aidant les autres réfractaires.
Si Maurice Rajsfus doute un peu de la résistance réelle en Allemagne des membres des JOC ("S'agissait-il d'une forme de résistance ? Difficile de l'affirmer."), en revanche, l'engagement des militants de Témoignage chrétien les mena à des actes d'une authentique Résistance.

Il ajoute que cet engagement est très éloigné de la réflexion des cardinaux et archevêques de la zone occupée qui, lors de leur réunion des 20 et 21 janvier 1943, se gardent bien d'aborder ce problème alors que de nombreux jeunes sont déjà partis pour l'Allemagne. Il en va de même en zone sud, en avril 1943, lorsque les hiérarques de l'Eglise, réunis pour la première fois depuis la défaite de juin 1940, évitent eux aussi de condamner le STO mais, rappelle Renée Bédarida, ne font que constater "l'épreuve qui frappe le pays". Pour les prélats, pétainistes déclarés dans leur grande majorité, les travailleurs chrétiens "sont soumis à une contrainte... qui ne constitue pas pour eux une obligation de conscience." (p. 87)

Bien cordialement,

RC

*** / ***

lue 1342 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 L'Eglise face au STO de Francis Deleu 17 août 2004 19h02
2 Dans le sens ... de René CLAUDE 17 août 2004 19h14
3 Préservation des acquis de Francis Deleu 17 août 2004 22h13

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur L'Eglise sous Vichy

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes