Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le sang des communistes / Jean-Marc Berlière & Franck Liaigre

En réponse à -3 -2
-1sur Observations René Claude de André KIRSCHEN

Prologue de René CLAUDE le jeudi 27 mai 2004 à 10h16

Bonjour,

Je reprends les premières lignes du prologue à l'étude de Berlière et Liaiagre, des lignes qui, je trouve, posent bien le cadre général dans lequel les Bataillons de la jeunesse vont devoir agir :

Le 22 octobre 1941, à Châteaubriant, vingt-sept otages - la plupart membres du parti communiste - sont fusillé, deux jours après qu'un commando communiste a abattu le Feldkommandant Hotz à Nantes. Dans la France occupée, nul Allemand d'un grade aussi élevé n'a jusqu'alors été exécuté, même depuis que le parti s'est lancé dans la lutte armée à l'été 1941.
Cette nouvelle stratégie constitue un virage à 180 degrés. Contraint par le double pacte signé en août et septembre 1939 par l'Allemagne nazie et l'Union soviétique, le parti communiste a longtemps égaré ses militants - à commencer par ceux qui mourront à Châteaubriant - qui, au nom d'une guerre devenue "impérialiste", ont dénoncé tour à tour la République, l'Angleterre, la ploutocratie, le capitalisme et leurs responsabilités respectives dans le déclenchement du conflit et la poursuite de la guerre. A ces diatribes s'ajoute, à partir de juillet 1940, la dénonciation du régime de Vichy, mais aussi du général de Gaulle, "agent de l'impérialisme anglais", "allié du gouvernement anglais des lords et des banques", qui essaye - fort heureusement "en vain"... - de "persuader le peuple de France qu'il doit poursuivre la guerre pour le compte des financiers de la Cité." Longtemps les Allemands - avec lesquels le PC a d'abord demandé à ses militants de fraterniser - sont épargnés par ce concert de critiques véhémentes.
Ce silence durable - entrecoupé çà et là de quelques chuchotements dispersés - a culminé à l'été 1940, à l'heure où les hauts dirigeants négociaient la reparution légale de la presse communiste avec des autorités allemandes qui libéraient par centaines les camarades emprisonnés par la IIIe République. Le parti incitait alors ses militants à œuvrer au grand jour, à sortir de la clandestinité où ils s'étaient réfugiés depuis le décret Daladier du 26 septembre 1939, à réinvestir locaux syndicaux, permanences et mairies. Cette "illusion légaliste" aida grandement la police dans son travail répressif contre un parti toujours interdit.


Sachant cela, il est facile d'imaginer la confusion politique et les interrogations légitimes des petits cadres et des militants de base au moment où il fallut transformer l'ancien "soldat-camarade de la Wehrmacht" en cible fasciste...
Le mot de cafouillage idéologique semble à peine adéquat pour qualifier les méandres de la ligne officielle du parti entre août/septembre 1939 et juin 1941 !

Il sera(it) intéressant de retrouver les déclarations et surtout les justifications politiques des chefs du PCF à la Libération pour expliquer à la base la ligne officielle du parti durant ces 20 mois, entre 1939 et 1941.
On peut affirmer avec les deux auteurs que la tête du parti, à cause de sa politique de "l'illusion légaliste" est responsable des repérages et des arrestations des militants et des jeunes résistants de l'automne 1941. Comment ont-ils présenté cette attitude "légaliste" en 1944 - 1945 à la base ?

Bien cordialement,

RC

*** / ***

lue 937 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Prologue (suite) de René CLAUDE 27 mai 2004 11h03
2 Réponse de André KIRSCHEN 30 mai 2004 17h21
2 Libre à vous... de René CLAUDE 30 mai 2004 22h57
3 En guise de P.S ... ? de René CLAUDE 31 mai 2004 00h14
4 L'illusion légaliste de René CLAUDE 31 mai 2004 20h39
5 L'illusion légaliste (2) de René CLAUDE 14 août 2004 18h02
3 L'histoire d'un non-dit de René CLAUDE 26 juil. 2004 22h43
4 De l'antifascisme au défaitisme de René CLAUDE 27 juil. 2004 00h50
4 relation germano-soviétiques de gilmor 11 mars 2007 20h10
5 "Le pacte avec le diable" de Francis Deleu 11 mars 2007 21h01

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le sang des communistes

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes