Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Alger 1942 / Kenneth Pendar

En réponse à -2
-1lesdouze apôtres de Laurent Boussaton

Un amalgame d'idéologies antagonistes de René CLAUDE le lundi 10 mai 2004 à 21h38

Bonsoir,

A propos des débuts de l'OSS, David Schœnbrun parle d'une équipe d'aventuriers passionnés réunissant les sensibilités politiques les plus diverses... ou les plus opposées forcées de travailler dans la même direction le temps du conflit !
Personnalités diamétralement opposées, Donovan et Sherwood étaient condamnés à se séparer.(...)
L'O.S.S. devint un curieux amalgame d'idéologies antagonistes allant de l'extrême droite et l'extrême gauche, des capitalistes milliardaires aux communistes de la révolution internationale. Une certaine confusion régnait dans les rangs de l'organisation, où les querelles allaient bon train. Le journaliste Drew Pearson reprochait à Donovan d'avoir nommé aux postes de direction des hommes de droite qui "bouffaient du Rouge" alors que de jeunes libéraux de gauche, également recrutés par Bill le Sauvage, accomplissaient des actes héroïques. Donovan n'hésitait pas à employer des communistes.


C'est à l'été 1941 que Roosevelt avait convoqué William-Joseph Donovan, surnommé Wild Bill, pour créer et animer un service de renseignement efficace. C'était un exepert juridique qui selon Schœnbrun connaissait bien les affaires européennes. Anti-isolationniste déterminé, après avoir effectué des repérages sur le Vieux continent, Wild Bill revint aux USA convaincu que jamais la Luftwaffe ne parviendrait à faire craquer les Anglais.

Six mois avant l'attaque japonaise contre Pearl Harbor, Donovan avait carte blanche de Roosevelt pour monter une organisation de renseignement, de sabotage, de propagande, de guerilla et autres activités subversives par tous les moyens possibles et imaginables. Et Donovan avait de l'imagination puisqu'il envisageait l'utilisation de chauve-souris incendiaires, de renards phosphorescents (!?!) et autres idées délirantes.
(p. 202-203, in "Soldats du silence")

Bien cordialement,

RC

*** / ***

lue 821 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Une politique US incohérente de Francis Deleu 11 mai 2004 19h29
2 Fast et sa "Sylvia" de René CLAUDE 12 mai 2004 00h13
2 Une page sur Howard Fast de René CLAUDE 25 mai 2004 19h47
2 Un docu sur Howard Fast de René CLAUDE 09 août 2004 12h26

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Alger 1942

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes