Décryptage du forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

ENGAGE VOLONTAIRE POUR LA FRANCE - Raymond MIQUEL
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Miquel (Pierre)
-

(1930- )Pierre Miquel, professeur à la Sorbonne, auteur de nombreux ouvrages sur les crises de la société française (L'Affaire Dreyfus, Les Guerres de Religion, La Grande Guerre...) est considéré comme le meilleur spécialiste de la Première Guerre mondiale.


R - Résistance (France)
-

Dans le cadre de l'organisation de la Résistance, la lettre R suivie de 1 à 6 indiquait une région de la zone Sud (zone non occupée jusqu'en 1942).
R1 : Région Rhône-Alpes (centre Lyon).
R2 : Région Provence-Côte d'Azur (centre Marseille).
R3 : Région Languedoc-Roussillon (centre Montpellier).
R4 : Région du Sud-Ouest (centre Toulouse).
R5 : Région de Limoges (centre Brives puis Limoges).
R6 : Région de l'Auvergne (centre Clermont-Ferrand).

En zone Nord occupée, les régions étaient définies par les simples lettres : P - A - B - C - D - M
(voir "zone")


Sir (Basil Lidell Hart) - Grande-Bretagne
-

Comme pour le Général Patton, je m'étonne de ne pas trouver mot sur ce grand écrivain, spécialiste des guerres mondiales.

Note : Le glossaire est en chantier permanent ! N'hésitez pas à participer et à déposer vos définitions ou courtes biographies.

FD


DST - Direction de la Surveillance du Territoire - France
-

Son histoire, son organisation, ses missions... sur le site officiel du Ministère de l'Intérieur :
DST

Dans ce texte :

ENGAGE VOLONTAIRE POUR LA FRANCE

Souvenirs de guerre 1933-1945

Raymond MIQUEL

Sur trame historique, le récit autobiographique de Raymond Miquel vous entraîne dans l'intimité de ses émotions les plus profondes, au gré de deux guerres, de deux évasions, et de milliers de kilomètres parcourus…
Peur, angoisse, incertitude…

Tenaillé par la soif sur un continent et par la faim sur l’autre…
Douze années… les plus sombres de son existence
Et toujours le désir tenace de vivre !

Quittant le terrain de rugby pour le champ de bataille, Raymond Miquel participe à la pacification du Maroc et reçoit le baptême du feu à dix-huit ans dans l’Atlas. Suivent des mois d’opérations militaires au Sahara à la recherche de puits incertains sous les tirs des rebelles.

À sa libération, il prend part à la Bataille de France. Fait prisonnier en juin 1940, il endure la captivité des stalags. Après deux tentatives d’évasion il est déporté en Ukraine. Rapatrié, il s’engage cette fois dans la Résistance.

« ENGAGÉ VOLONTAIRE POUR LA FRANCE Souvenirs de guerre 1933-1945 » dévoile la quête éperdue qui a tenu cet homme debout dans ses engagements.

L’auteur
Raymond Miquel est né le 5 décembre 1914 à Luzech (Lot, France).
Orphelin de la Grande guerre, après une âpre jeunesse passée en pension, il s’engage au 64e Régiment d’Artillerie d’Afrique et participe à de nombreux combats dans le Haut Atlas et au Sahara dans le cadre de la pacification du Maroc.
À la mobilisation de 1939 il quitte une affectation à l’arrière et s’engage dans les Tirailleurs Marocains. Fait prisonnier le 9 juin 1940 par l’armée allemande, rebelle aux contraintes de la captivité, après deux évasions il est déporté en Ukraine dans le camp de représailles de Rawa Ruska où il subit les affres d’une très dure détention. Très affaibli il est finalement rapatrié en France en novembre 1942 et retrouve son affectation spéciale à la Poudrerie de Toulouse, avant d’être versé comme d’inspecteur de police aux Renseignements Généraux de Toulouse.
Dès 1943 il s’engage dans la Résistance au sein du réseau Andalousie.
Affecté à la D.S.T de Toulouse à la Libération, il participe pendant 25 ans à plusieurs affaires intéressant la défense nationale avant de prendre sa retraite en 1971.

Il s’installe alors à Colomiers pour couler enfin des jours paisibles jusqu’à sa disparition en 1995.

Honneurs & distinctions :
CROIX DE CHEVALIER DE LA LÉGION D’HONNEUR [INTERNÉ – RÉSISTANT](D. 31/12/1990)
MÉDAILLE MILITAIRE(D. 17/7/1952)
CROIX DE GUERRE [PALME ET ÉTOILE DE BRONZE](D. 19/4/1945)
MÉDAILLE DES ÉVADÉS(D. 23/3/1949)
MÉDAILLE DE LA RÉSISTANCE FRANÇAISE(D. 15/6/1946)
CROIX DU COMBATTANT VOLONTAIRE 1939-1945(D. 15/2/1957)
CROIX DU COMBATTANT VOLONTAIRE DE LA RÉSISTANCE
CROIX DU COMBATTANT 1939-1945
MÉDAILLE DES INTERNÉS DE LA RÉSISTANCE
MÉDAILLE COLONIALE [AGRAFE MAROC](D. 27/7/1934) - [AGRAFE SAHARA](D. 20/4/1935)
MÉDAILLE DES PRISONNIERS DE GUERRE
MÉDAILLE D’HONNEUR DE LA POLICE(D. 8/3/1955)
MÉDAILLE COMMÉMORATIVE 1939-1945[AGRAFES : FRANCE – LIBÉRATION]
MÉDAILLE COMMÉMORATIVE DE RAWA RUSKA(15/11/1967)
MÉDAILLE DE LA FÉDÉRATION DU COMBATTANT VOLONTAIRE (25/4/1958).
ont récompensé les mérites de ce grand patriote.

 

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.12 s  3 requêtes