Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Histoire de la diplomatie secrète de 1914 à 1945 - Jacques de Launay
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Torch - Divers
-

Nom de code du débarquement américain en Afrique du Nord ; le 8 novembre 1942, les soldats prennent pied au Maroc et en Algérie.
L'opération prévue d'abord sous le nom "Gymnast" fut rejetée par Churchill qui jugeait le terme vulgaire.


GI - Government Issue - USA
-

Fantassin dans l'armée américaine ( 1940 à nos jours )

Dans ce texte :

Etrange Bedaux ou étrange Robert Murphy de Etienne Lorenceau le vendredi 17 avril 2015 à 18h29

FDR conserve jusqu'à Torch cet ami à lui comme ambassadeur personnel auprès de Vichy aux côté de l'amiral Leahy (autre choix du président américain méritant réflexion si l'on tient compte de l'existence de l'amiral Robert et de la flotte française des Carraïbes)

Le personnage trouble n'est pas le créatif affairiste Charles Bedaux, c'est bien Robert Murphy qui le fait libérer après avoir tenté de faire abandonner l'empire français sans succès par Giraud, puis par Noguès, avant d'insuffler l'accord Clarke-Darland... et au delà de Murphy, c'est bien la politique de FDR vis à vis de la France (à envahir comme nation vaincue après lui avoir piqué son empire colonial) qui mérite d'être mise en question. Ses mauvaises relations avec de Gaulle ne sont pas une cause mais une conséquence de la partie cachée de sa politique européenne. On pourrait aussi perdre du temps à parler des relations de Putzi Hanfstaengel avec FDR... mais le poisson pourrit par la tête...
Respectons les GI dont l'idéal libérateur était indiscutable sans confondre cet idéal avec les sourdes motivations économico-politiques à long terme d'un Roosevelt accompagné comme son ombre de son syndicaliste d'extrème gauche Harry Hopkins amoureux de Staline.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes