Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


 
 
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Dernière Guerre Mondiale - Daniel Laurent & alii
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Comité Français de Libération Nationale - CFLN - France libre
-

Créé le 3 juin 1943 à Alger. Il s'agit de l'amorce d'un véritable gouvernement né de la fusion de celui d'Alger (Giraud) et de celui de la France Libre à Londres (de Gaulle). La co-présidence en est assurée par les deux généraux jusqu'au 9 novembre 43, date de la décision de refondre le gouvernement sur la double base de la séparation du commandement militaire et du pouvoir politique et, de l'entrée de représentants de la Résistance intérieure et des partis. Le général Giraud gardera le commandement militaire. La création, le 17 novembre suivant, de l'Assemblée consultative provisoire d'Alger entérinera cette situation.


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


répression - Vichy
-

Le terme "répression", par une confusion du vocabulaire, est fréquemment utilisé pour désigner la politique de persécution menée, par Vichy ou par l'occupant nazi, contre les Juifs. Il serait plus exact de réserver le terme "répression" pour désigner la violence employée contre les communistes, les gaullistes et les résistants, poursuivis pour ce qu'ils **faisaient** ou **avaient fait**. Les Juifs étaient "persécutés" pour ce qu'ils **étaient**.


AFN - Afrique Française du Nord
-

Territoire de l'Empire français.

Dans ce texte :

abrogation de l'abrogation ! de Léon BEL le lundi 18 février 2013 à 13h12

De Gaulle est arrivé fin mai 43, à Alger et ce n'est qu'en octobre que le decret sera rétabli , dans ce laps de temps , les juifs d' AFN avaient , de facto , recouvré leurs droits ....Giraud avait maintenu le decret , par egard aux musulmans !
D'aprés
Les Juifs de l' Algèrie coloniale

"Ce ne fut que le 20 octobre 1943, soit près d’un an après le débarquement allié en Afrique du Nord - le Service des questions juives d’Alger étant resté ouvert jusqu’en mars 1943 -, que le Comité français de libération nationale accéda à la demande des Juifs d’Algérie de recouvrer leurs droits politiques de citoyens, demande à laquelle les notables musulmans, qui formulaient la même pour tous les Algériens, étaient loin d’être hostiles. Quant aux responsables européens de la répression anti juive, ils ne firent, pour la plupart, l’objet d’aucune poursuite."

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes