Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Les Sites V1 du Nord de la France
 
 
 
 Modérateur du livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Les sites V1 en Flandres et en Artois - Laurent BAILLEUL
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)


V1 - Allemagne nazie
-

Missiles allemands. Le V est la première lettre de "Vergeltungswaffe" (Armes de représailles).

A consulter: les sites de V1 en Flandres et en Artois:
Sur Aerostories: tout sur les fusées et missiles du IIIe Reich.


BCRA - Bureau Central de Renseignements et d'Action - France libre
-

Services secrets de la France libre à Londres, dirigé par le colonel Passy.

Dans ce texte :

Evaluation d'un témoignage de Emmanuel de Chambost le vendredi 01 juin 2012 à 10h34

Dans les mémoires d'Emile Girardeau, fondateur de la CSF (l'ancêtre de Thales), je lis ceci, (Mémoires de longue vie, 1968, p.314):

" J'acceptai de rencontrer Charles de Frondeville, du réseau Vélites Thermopyles ... Un groupe de Résistance avait réussi à s'emparer d'un camion chargé d'un engin V1 et à le cacher en forêt de Compiègne. Frondeville me dit ; Allons le voir ensemble afin d'examiner le mécanisme de guidage ... Il serait plus pratique, répliquai-je, de retirer du V1 son appareil de guidage et de l'examiner à Paris ... Le mécanisme du V1 fut placé dans le bureau inoccupé de Bethenod qui venait de décéder... le guidage utilisait un ensemble analogue à celui des torpilles marines, mais ne comportait pas d'appareils ressortissant à l'électronique..."

L'action est postérieure au décès de Bethenod, 21 février 1944. Ce témoignage me pose les questions suivantes:

- Y-a-t-il eu beaucoup de détournements de V1 ?
- Quelles étaient les informations dont disposaient les Anglais sur les V1 dans les mois qui ont précédé leur mise en service ?
- Quelles étaient les directives données aux réseaux dépendant respectivement du MI5 et du BCRA ?
- Si les Anglais étaient au courant du détournement, est-il envisageable qu'ils n'aient pas mis en œuvre eux-même tous les moyens pour récupérer les pièces essentielles de l'engin

Et finalement
- Quels sont les ouvrages de référence sur le sujet ?

Les questions que je me pose, je les pose aux savants contributeurs de ce forum.

Emmanuel

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes