Décryptage du forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Petit Dictionnaire énervé de la Seconde Guerre mondiale - François Delpla
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


R - Résistance (France)
-

Dans le cadre de l'organisation de la Résistance, la lettre R suivie de 1 à 6 indiquait une région de la zone Sud (zone non occupée jusqu'en 1942).
R1 : Région Rhône-Alpes (centre Lyon).
R2 : Région Provence-Côte d'Azur (centre Marseille).
R3 : Région Languedoc-Roussillon (centre Montpellier).
R4 : Région du Sud-Ouest (centre Toulouse).
R5 : Région de Limoges (centre Brives puis Limoges).
R6 : Région de l'Auvergne (centre Clermont-Ferrand).

En zone Nord occupée, les régions étaient définies par les simples lettres : P - A - B - C - D - M
(voir "zone")


AA - Anti-Aircraft
-

Artillerie anti-aérienne pour les Anglo-Saxons. Les Francophones diront DCA (Défense Contre Avions).

Dans ce texte :

l'inconvénient de la suppression... de françois delpla le dimanche 11 avril 2010 à 14h27

... est que ses "victimes" hurlent à la censure sans crainte d'être démenties, sauf si les modérateurs 1) ont gardé le corps du délit et 2) se résolvent à le rendre public.

En l'occurrence j'avais lu le premier des messages et AA faisait bel et bien référence à un simple débat de forum, qu'il venait d'ailleurs d'interrompre arbitrairement sans y avoir beaucoup participé : il ne disait pas avoir lu le livre qu'il vomissait et c'est tout à fait improbable.

Mais basta, encore une fois ce qui m'intéresse ici c'est un symptôme national, et même mondial. Un certain nombre de passionnés d'histoire, amateurs ou professionnels, souvent dotés d'une large érudition sur certains sujets, sont en train de se scléroser complètement par le refus d'une mutation en cours de la vision de mai-juin 1940. Abusés il y a quelques années par le livre de Frieser, lui-même auteur dans le numéro d'Autrement d'un article qui condensait les défauts de son livre sans en importer les qualités, ils veulent à toute force que la victoire allemande ait été "étrange" et, en quelque sorte, chanceuse. Ce qui permet de rechercher ses causes en France bien plus que chez l'agresseur. Et de reconduire une très vieille paresse.

Cette guerre souffre en effet, pas seulement en sa première année, d'un énorme déficit d'études transationales. Notre débat ci-contre sur le statut des Juifs en est d'ailleurs une illustration.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes