Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Historique des Forces Navales Françaises Libres - VAE Emile Chaline et CV Pierre Santarelli
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


2e DB - Deuxième Division Blindée - France
-

Division mythique et pourtant bien réelle commandée par le général Leclerc. Symbole politique du renouveau et de la réunification de l'armée française. Elle n'est qu'une des 8 divisions françaises qui débarqueront en août 1944 et participèrent à la libération de la France avec les Alliés, mais elle les a un peu éclipsées. Elle est principalement connue pour la libération de Paris et Strasbourg qui furent pourtant ses combats les plus faciles.

La 2e DB fut divisée en 4 groupements tactiques (GT) désignés par l'initiale du nom de leur commandant.


DB - Division Blindée
-

Une DB se compose organiquement de trois Régiments de Chars moyens, d'un Régiment de reconnaissance, d'un Régiment d'Infanterie porté à trois Bataillons, d'un Régiment de Tanks-Destroyers, d'une Artillerie divisionnaire à trois groupes de 105 automoteurs, d'un Groupe d'Artillerie antiaérienne, d'un Bataillon du Génie et de Services.
La DB se subdivise en trois Combat Command (CC).
(Source: Maréchal de Lattre).

-

2e DB est mythique - Voir Deuxième DB.


FNFL - Forces Navales Françaises Libres - France libre

RBFM - Régiment Blindé de Fusiliers Marins - France
-

Régiment de marins amers, ayant perdus leur repères habituels, mais les retrouvant brillamment avec la 2e DB dans les combats de la Libération. Si le RBFM fut un régiment de chasseurs de chars des plus efficaces, on peut regretter que cette efficacité ne fût pas employée plus tôt à bon escient. Effectivement, ses marins déboussolés venaient pour une bonne part des camps de prisonniers britanniques après avoir résisté âprement au débarquement de ces derniers à Madagascar. D'autres avaient vu arriver les Allemands en Tunisie sans recevoir l'ordre de broncher. Certains avaient bronché puis coulé à l'arrivée des Americains au Maroc. D'autres encore avaient passé quelques années de vacances dans le port d'Alexandrie, tous frais payés par sa Majesté, avec vue directe sur le spectacle de la 8e armée (et des Français Libres) aux prises avec Rommel. Mais, répétons le, une fois repartis dans la danse, ce fut avec brio qu'ils naviguèrent à terre sur leurs redoutables Destroyers !

Dans ce texte :

Tres bonne idée . de Laurent Laloup le mardi 08 décembre 2009 à 16h36

Cette mise en ligne facilitera les recherches.
Ainsi, je trouve 14 FNFL dans le RBFM de la 2e DB.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  3 requêtes