Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

La France de l'entre-deux-guerres - Claude Fohlen
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Combat - Résistance (France)
-

L'un des premiers mouvements de résistance en Zone Sud. Fondé par Henri Frenay. Le mouvement "Combat" est issu de la fusion du MLM (Mouvement de Libération Nationale)d'Henry Frenay et Bertie Albrecht avec le Mouvement des Démocrates Chrétiens "Libertés".

Dans ce texte :

Barthou-Laval, même combat ! de françois delpla le dimanche 06 décembre 2009 à 13h36

Il me semble quant à moi que l'histoire a longtemps projeté le Laval des années 40 sur celui de 1935... et que les valeureux jeunes chercheurs de notre temps, même s'ils vont y regarder de plus près, ont à se méfier comme de la peste du danger de retomber dans cette ornière.

Dans le même ordre d'idées, il reste aujourd'hui de bon ton d'identifier Hitler et Mussolini, ou quasi, et de stigmatiser en conséquence Laval, coupable de courtiser Mussolini avant Staline (dans les deux sens du mot "avant"), ce qui par assimilation de proche en proche le ferait pencher plus vers l'amitié avec Hitler que vers la lutte contre lui.

C'est dédouaner bien facilement la gauche en général et Blum en particulier, qui avaient une fichue tendance à trouver Mussolini aussi haïssable que Hitler, voire plus. Exactement comme les anticommunistes de la drôle de guerre qui fomentaient des expéditions contre Bakou pour se justifier de ne rien faire contre Hitler, en prétendant que c'était la même chose, puisque Staline et lui étaient pacsés... enfin, pactés !

Là encore Churchill montrait la voie : il y a un affreux, Hitler, et il faut unir tout le monde contre lui, même les un peu moins affreux. Et ce, dans le cadre de la SDN, pour laquelle Churchill n'avait pas du tout le mépris bushien qu'on lui prête.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes