Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Vichy dans la Solution finale - Laurent Joly
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis n'a rien trouvé dans :

Le trac du troc de Bousquet de Auteur anonymé le lundi 30 novembre 2009 à 15h51

Vous croyez me prendre en défaut mais en fait j'y avais pensé ainsi que vous pourrez le constater par vous-même en lisant mon livre.
La réponse est celle-ci .
Quand Hilberg crédite Vichy d'avoir sauvé tant de Juifs, il commet un anachronisme pour la raison que vous dites si bien. Mais j'y réponds aussitôt. Certes Vichy n'a pas su (tout au moins en 42) qu'il sauvait les Juifs français de la mort mais il a su qu'il les sauvait de la déportation. Or, cette déportation était un préjudice suffisant à ses yeux pour qu'il se mobilise en leur faveur. Et comme elle affectait davantage les Juifs français (anciennement installés) que les apatrides immigrés, l'idée de troc est venu tout naturellement à Bousquet (Juifs étrangers des deux zones livrés contre tranquillité des Juifs français). J'ai ajouté qu'il était heureux que Bousquet ait ignoré l'extermination, car, s'il l'avait sue, il en aurait peut-être eu un trac tel qui l'aurait empêché de mener à bien sa négociation du 4 (ou du 3 ?) juillet 42.
Le trac du troc, joli non?

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  3 requêtes