Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Histoire de la Chatte - Gorden Young et Lily Carré
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Abwehr - Allemagne nazie
-

Service de renseignement et de contre-espionnage allemand sous la direction de l'amiral Canaris.
De son nom complet : Amtsgruppe Auslandnachrichten und Abwehr.
En abrégé: A.Ausl./Abw.


Moulin (Jean) - Résistance (France)
-

(Bézier 1899 - en déportation 1943)
Préfet à Chartres, il fut mis en disponibilité en juin 1940 par le gouvernement de Vichy.
À Marseille, il rencontra Henri Frenay et rejoignit Londres. Parachuté en zone sud en 1942, il fut chargé par le général de Gaulle de rassembler la Résistance française et constitua l'Armée secrète. Délégué général au Comité national français de Londres, il créa une administration de la Résistance et organisa les services communs à tous les mouvements et réseaux. Fondateur et premier président du Conseil national de la Résistance, qu'il réunit pour la première fois le 27 mai 1943 à Paris, il fut livré par trahison à Caluire, le 21 juin 1943. Torturé, il mourut au cours de son transfert en Allemagne le 8 juillet 1943.
[Source : Dictionnaire des personnages in La France en guerre, du Front populaire à la victoire 1943 - 1945 (Histoire de France illustrée), (s. dir. Ph. Masson), Paris : Larousse-Sélection du Reader's Digest, 1988]
Compagnon de la Libération


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


Zone Nord - ZN - France
-

Désigne l'ancienne Zone Occupée (ZO) qui devint Zone Nord (ZN) après l'invasion par les troupes allemandes de la zone libre (ZL) ou Zone Non Occupée (ZNO) qui elle devint Zone Sud (ZS).


Zone Sud - ZS - France
-

Désigne la Zone Libre (ZL) ou Zone Non Occupée (ZNO) avant l'invasion et l'occupation par les troupes allemandes, en 1942, du Sud de la France.


SOE - Special Operations Executive - Grande-Bretagne
-

Service secret britannique chargé de l'action en Europe. Les "Réseaux Buckmaster" sont la branche française du SOE.

Dans ce texte :

Départ de « la Chatte » pour l’Angleterre. de Serge Desbois le jeudi 23 octobre 2008 à 10h31


Pierre de Vomécourt, alias « Lucas », responsable de la section française du SOE pour la zone Nord, (son frère Philippe l’était pour la zone sud ) apprit fin novembre 1941 que la Chatte responsable du réseau polonais « Interallié » avait trahi et qu’elle passait ses nuits avec le feldwebel Bleicher membre de l’Abwehr.

Le 1er réflexe de Lucas fut de l’exécuter mais il se ravisa et conçut un plan tout à fait machiavélique. Il la re-retourna vers la cause des alliés et monta le stratagème suivant : Tout en couchant avec Bleicher, elle le persuada que si elle allait en Angleterre avec le résistant Lucas, elle pourrait ramener vers la France un important général Anglais en inspection des réseaux SOE de la résistance.

Quel prise pour Bleicher et l’Abwehr ! Ceux-ci mordirent à l’hameçon mais ils voulaient le feu vert de Berlin. Himmler était partisan de fusiller tout ce monde. L’affaire vraisemblablement monta jusqu’à Hitler. La preuve, ce fut l’Abwehr qui triompha.

Les émissions radio de la Chatte vers l’Angleterre étaient détournées par l’Abwehr et un rendez-vous fut pris par la Chatte c’est à dire par Bleicher pour qu’une vedette rapide anglaise vienne cueillir la Chatte et Lucas quelque part sur la cote bretonne.

Ce rendez-vous n’était pas simple et je passe sous silence pour les co-internautes qui n’auraient pas étudié l’affaire, les 4 tentatives infructueuses de ce départ. Une première tentative se passa au « Moulin de la rive » à 2 km à l’ouest de Locquirec. La plage était bien banale mais la mer était très forte. 3 marins venus de la vedette ne purent rembarquer dont un officier australien et furent fait prisonniers.

Episode tragi-comique : La chatte avec un chapeau rouge( une capeline) et un manteau de fourrure noire, tout ce qu’il faut pour ne pas se faire remarquer, nageait avec de l’eau jusqu’au corps. Sa valise avec ses robes et le reste étaient parties au fil de l’eau. Son manteau imbibé d’eau pesait très lourd. Le tout bien entendu sous la surveillance au loin de l’Abwehr.

Il est vrai que le Kriegsmarine qui patrouillait dans le coin avait reçu l’ordre de Berlin de ne pas bouger.

Á chaque fois, ç’était le retour sur Paris. Bleicher avait dit : « Ma pauvre Chatte, t’en as eu du malheur ! »

À la 4ème fois, le câble de Londres demande que l’embarquement de nuit se fasse à la pointe de Bihit à 2 km au sud-ouest de Trebeurden. Les comparses se tiennent sur la pointe nord vers l’Angleterre. Personne. Ils remontent à Paris mais ici le responsable de l’Abwehr qui avait assisté en haut de la colline à tous le manège : « ce n’est pas au nord de la pointe de Bihit qui est rempli d’écueil mais au sud près d’un lieu dit le Rocher Mignon où la mer est dégagée. La vedette est venue mais elle n’a trouvé personne. »

5eme tentative. Cette fois c’est la bonne : dans le noir on marche sur les rochers, c’est eux ! Lucas pousse son adjoint dans le bateau. Le colonel Bodington, adjoint des SOE est là. Il lui explique que l’adjoint de Lucas qui devait simplement les accompagner devait être fusillé dans la journée.

La Chatte après avoir été « libre » 3 mois afin de voir si elle avait des contacts avec des espions allemands en Angleterre sera incarcérée pendant 3 ans, le temps d’être confiée à la police française en 1945.

1 La pointe de Bihit
2 Le « Rocher Mignon » (ou la Roche Mignonne) ou en breton : Roch-a-Vignon
3 Une maison ruinée ou Bleicher demandait que Lucas et la Chatte s’abritent
4 Plage et rocher sud ou Lucas et la Chatte se sont embarqués
5 Le Nord où vainement la 4ème fois ils ont attendu la vedette qui est pourtant venue par le sud.
Bien entendu ils furent observés par l’Abwehr à peu près où nous nous trouvons. (il existe un mur ruiné près d’une maison neuve)

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.09 s  3 requêtes