Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Le réseau carte  - Thomas Rabino
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Dewavrin (André) - France libre
-

Sous le pseudonyme de "Passy" ou "colonel Passy", André Dewavrin, dès le début de la guerre, met sur pied le SR (Service de Renseignements) de Forces Françaises Libres. Le SR deviendra rapidement le BCRAM (Bureau Central de Renseignements et d'Action Militaire) puis le BCRA (Bureau Central d'Action Militaire). En juin 1943, le colonel Passy prend la direction technique de la DGSS (Direction Générale des Services Spéciaux), résultat de la fusion du BCRA avec les Services Spéciaux du général Giraud. En février 1944, le colonel Passy rejoint le général Koenig et devient son chef d'Etat-major.
Compagnon de la Libération - Biographie


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Moulin (Jean) - Résistance (France)
-

(Bézier 1899 - en déportation 1943)
Préfet à Chartres, il fut mis en disponibilité en juin 1940 par le gouvernement de Vichy.
À Marseille, il rencontra Henri Frenay et rejoignit Londres. Parachuté en zone sud en 1942, il fut chargé par le général de Gaulle de rassembler la Résistance française et constitua l'Armée secrète. Délégué général au Comité national français de Londres, il créa une administration de la Résistance et organisa les services communs à tous les mouvements et réseaux. Fondateur et premier président du Conseil national de la Résistance, qu'il réunit pour la première fois le 27 mai 1943 à Paris, il fut livré par trahison à Caluire, le 21 juin 1943. Torturé, il mourut au cours de son transfert en Allemagne le 8 juillet 1943.
[Source : Dictionnaire des personnages in La France en guerre, du Front populaire à la victoire 1943 - 1945 (Histoire de France illustrée), (s. dir. Ph. Masson), Paris : Larousse-Sélection du Reader's Digest, 1988]
Compagnon de la Libération

Dans ce texte :

Détail, quand tu nous tiens de Jacques Baynac le lundi 14 avril 2008 à 14h13

Permettez-moi de vous faire remarquer que même Daniel Cordier écrit (T. 3, p. 808) que l'on ne connaît pas le lieu de la rencontre "avec certitude" ; et je vous rappelle aussi qu'il s'appuie sur le seul dire de Laure Moulin, qui n'y était pas plus que lui, pour dire que l'entrevue se passa à Carlton Gardens. Mais Bouchinet-Serreulles, alors aide de camp de De Gaulle et qui, à ce titre, ne se tenait jamais loin de De Gaulle, assure que Moulin, durant ce séjour à Londres, n'est "jamais venu à Carlton Gardens (...) Ses entretiens avec le général de Gaulle s'étaient déroulés à l'hôtel Connaught, loin des regards indiscrets. C'est Dewavrin qui l'avait introduit."

Si vous en savez plus à ce sujet, je vous serais extrêmement reconnaissant de me le faire savoir, références à l'appui.

Tant qu'à faire, pourriez-vous aussi m'indiquer jusqu'à quelle date Mme de Gaulle et sa fille habitèrent dans le Shropshire, et à quelle date elles retournèrent s'installer à Londres ou tout près, et où, exactement ? Je vous en serais, là encore, très reconnaissant.

Bien cordialement

Jacques Baynac

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes