Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Le réseau carte  - Thomas Rabino
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Buckmaster (Réseaux) - Résistance (France)
-

Section française du SOE (Special Operations Executive). Les réseaux portent le nom de leur responsable le colonel Buckmaster.


Crémieux (décret)
-

Le décret Crémieux, du 24 octobre 1870, accorde la citoyenneté française aux Israélites, résidents en Algérie.
Le décret sera aboli, sous Vichy, par la loi du 7 octobre 1940 portant abrogation du décret du Gouvernement de la défense nationale du 24 octobre 1870 et fixant le statut des juifs indigènes des départements de l'Algérie.


Moulin (Jean) - Résistance (France)
-

(Bézier 1899 - en déportation 1943)
Préfet à Chartres, il fut mis en disponibilité en juin 1940 par le gouvernement de Vichy.
À Marseille, il rencontra Henri Frenay et rejoignit Londres. Parachuté en zone sud en 1942, il fut chargé par le général de Gaulle de rassembler la Résistance française et constitua l'Armée secrète. Délégué général au Comité national français de Londres, il créa une administration de la Résistance et organisa les services communs à tous les mouvements et réseaux. Fondateur et premier président du Conseil national de la Résistance, qu'il réunit pour la première fois le 27 mai 1943 à Paris, il fut livré par trahison à Caluire, le 21 juin 1943. Torturé, il mourut au cours de son transfert en Allemagne le 8 juillet 1943.
[Source : Dictionnaire des personnages in La France en guerre, du Front populaire à la victoire 1943 - 1945 (Histoire de France illustrée), (s. dir. Ph. Masson), Paris : Larousse-Sélection du Reader's Digest, 1988]
Compagnon de la Libération


répression - Vichy
-

Le terme "répression", par une confusion du vocabulaire, est fréquemment utilisé pour désigner la politique de persécution menée, par Vichy ou par l'occupant nazi, contre les Juifs. Il serait plus exact de réserver le terme "répression" pour désigner la violence employée contre les communistes, les gaullistes et les résistants, poursuivis pour ce qu'ils **faisaient** ou **avaient fait**. Les Juifs étaient "persécutés" pour ce qu'ils **étaient**.


Torch - Divers
-

Nom de code du débarquement américain en Afrique du Nord ; le 8 novembre 1942, les soldats prennent pied au Maroc et en Algérie.
L'opération prévue d'abord sous le nom "Gymnast" fut rejetée par Churchill qui jugeait le terme vulgaire.


SOE - Special Operations Executive - Grande-Bretagne
-

Service secret britannique chargé de l'action en Europe. Les "Réseaux Buckmaster" sont la branche française du SOE.

Dans ce texte :

La rigueur... de Thomas Rabino le lundi 07 avril 2008 à 16h31

Libre à vous de fustiger les travaux d'un spécialiste tel que Jean-Louis Crémieux-Brilhac. Vous n'êtes pas sans ignorer les nombreuses remarques amusées délivrées par de "vrais connaisseurs", sinon des historiens de métier, à propos de votre thèse d'un Moulin antigaulliste, elle-même largement fondée, il me semble, sur un lieu de rendez-vous...

Pour en venir au vif du sujet, Carte, il est tout a fait exact que je démonte votre thèse, sans d'ailleurs y faire une seule fois référence. Le rapport Bodington, auquel vous faites allusion, infirme d'ailleurs celle-ci : de mémoire (je n'ai pas votre livre sous la main), je me souviens y avoir lu que Bodington avait, selon vous, donné son accord aux livraisons d'armes demandées par Carte en connaissant, dites vous, leur impossibilité sur un plan matériel. Il y aurait donc eu, si l'on vous suit, mensonge délibéré. Or, vous passez sous silence les démarches effectuées par Bodington auprès de la Royal Navy et la colère que provoque chez lui le peu d'empressement manifesté par la marine britannique... qu'il évoque pourtant dans son fameux rapport.

De plus, j'ai utilisé dans mon travail de nombreuses autres sources, dont le dossier André Girard ouvert très récemment par les archives britanniques. Il suffit de lire les propos de Buckmaster, chef de la section F du SOE, entre autre, pour se rendre compte que Carte n'eut jamais une quelconque fonction d'intox.

Enfin, je trouve extrêmement dangereux, d'un point de vue historique, de fonder une hypothèse sur "la suite des événemements" : il en résulte, au mieux, une lecture téléologique, qui fausse totalement la vérité des faits. Ce qui est, me semble t-il, le cas dans votre version de l'affaire Carte. Car l'effondrement du réseau résulte, je le démontre dans mon livre, d'une conjonction de facteurs (tension internes, répression, modification de la politique anglaise à l'égard du gaullisme...) et non de l'inutilité qu'aurait eu cette organisation une fois Torch menée à bien.

Cordialement,

Thomas Rabino.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes