Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Chronique de la Résistance - Alain Guérin
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Forces Françaises de l'Intérieur - FFI - Résistance (France)
-

Créées par ordonnance du CFLN (Comité français de libération nationale) le 1 février 1944, les FFI réunissent, en principe, l'ensemble des mouvements de la Résistance intérieure. Le 28 août, après la Libération, le général de Gaulle décide leur incorporation dans l'armée régulière et la dissolution de leurs état-majors


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)


Vercors - Ecrivain
-

Pseudonyme de Jean Bruller (voir sous Bruller).

Dans ce texte :

Décès d'un grand résistant : Alain le Ray de René CLAUDE le mercredi 26 septembre 2007 à 16h00

Lu sur le site www.anciencombattant.com :
Lors de la campagne de France, en juin 1940, il est fait prisonnier sur l'Ourcq. Transféré à la forteresse allemande de Colditz, réservée aux officiers, il sera le premier à s'en évader. Il entre alors dans la Résistance et devient le premier chef militaire du maquis du Vercors (sous les noms de « Rouvier » ou de « commandant Ferval »). Il est l'un des fondateurs du maquis du Vercors, avec l'architecte Pierre Dalloz, l'écrivain Jean Prévost et le journaliste Yves Farge. Nous sommes en mai 1943. En mai 1944, Alain le Ray commande les FFI (Forces françaises de l'Intérieur) en Isère et organise la libération du département avec les forces alliées. Il poursuit alors l'ennemi et s'engage à la tête de sa demi-brigade dans la seconde bataille des Alpes, pendant l'hiver 1944-1945. En Maurienne et jusqu'au Mont Cenis, de violent combats sont livrés, face à une armée allemande qui tente désespérément de contenir l'inexorable progression des alliés.

Alain le Ray fut arrêté lors de la campagne de mai-juin 40.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes