Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

L’Armée Française et les Etats du Levant - Maurice Albord
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


R - Résistance (France)
-

Dans le cadre de l'organisation de la Résistance, la lettre R suivie de 1 à 6 indiquait une région de la zone Sud (zone non occupée jusqu'en 1942).
R1 : Région Rhône-Alpes (centre Lyon).
R2 : Région Provence-Côte d'Azur (centre Marseille).
R3 : Région Languedoc-Roussillon (centre Montpellier).
R4 : Région du Sud-Ouest (centre Toulouse).
R5 : Région de Limoges (centre Brives puis Limoges).
R6 : Région de l'Auvergne (centre Clermont-Ferrand).

En zone Nord occupée, les régions étaient définies par les simples lettres : P - A - B - C - D - M
(voir "zone")


Relève - Vichy
-

Belle formule imaginée par Laval, en juin 1942, pour désigner le Service du travail obligatoire (STO). Cette "relève" consistait au retour d'un prisonnier de guerre contre l'envoi en Allemagne de trois travailleurs.

Dans ce texte :

Des Allemands oui, mais... de takata le mardi 29 mai 2007 à 16h38

...pas ceux-là, et pas ce jour-là non plus.

Visiblement, ce document fait référence au No.3 Squadron de la R.A.A.F (Australien) et à la mission du 28 juin où huit Tomahawks abattent six appareils (non pas sept) qui sont malheureusement Français, des Glenn Martin 167F de la flotille 4F de l'Aéronavale dans le secteur de Palmyre (rien à voir avec la carte).

Le 14 juin, ils ne s'est rien passé, mais la veille, le 13 juin, une patrouille de protection de huit Tomahawks a intercepté un raid de neuf Ju-88 allemands qui attaquait l'escadre britannique faisant le blocus des ports et appuyant l'offensive en Syrie. Deux appareils sont descendus (trois revendiqués) appartenant aux 4. et 5. LG 1 basé à Eleusis en Crète.

Le 15 juin, deux autres Ju-88 du 5. LG 1 sont perdus dans une attaque similaire conduite par sept Ju-88 qui endommagent les Destroyers ISIS, ILEX et JACKAL ; ils sont abattus par des Hurricanes du No.80 Squadron. Un appareil allemand se posera en catastrophe en Turquie (les Australiens disent au Liban) et son équipage sera interné.

On peut noter que l'aviation française a bombardé les mêmes objectifs que les allemands ces mêmes jours, sans qu'il n'y ait de coordination. Dans les journaux des troupes australiennes au sol, on relève parfois des confusions d'identification, mentionnant des Bf 109 à la place de chasseurs français.

Le bombardement de la nuit du 23 au 24 (à 03.00h) de Damas est aussi l'oeuvre d'un de ces mêmes Ju-88 du LG 1, qui, si je comprends bien ce qui est écrit, a dévié de sa course en allant bombarder Haifa et bombardé par erreur la Mosquée des Omeyades de Damas (oh la gaffe !) :
"Die Besatzung Oblt. Gerd Stamp der 2. Staffel gerät vom Kurs ab und bombardiert irrtümlich die Omajaden-Moschee in Damaskus".

Salutations,
Olivier

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes