Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Feux du Ciel - Pierre Clostermann
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Geheime Feldpolizei - GFP - Allemagne nazie
-

Police secrète de campagne.


Wehrmacht - Allemagne nazie
-

L'armée allemande sous le IIIe Reich. Littéralement Wehrmacht signifie "puissance (ou force) défensive". L'armée allemande prend ce nom en 1935 à la place de "Reichswehr" (voir ce terme).

Dans ce texte :

Et les Belges, une fois ? de Francis Deleu le dimanche 22 janvier 2006 à 21h01

Bonsoir David, bonsoir à tou(te)s,

Hormis quelques admirateurs du beau Léon ainsi quelques nationalistes tentés par le pangermanisme, les Belges ne vouaient aucune admiration pour les fiers soldats de la Wehrmacht.
Je peux me tromper lourdement mais en écoutant les "anciens", en lisant les feuilles clandestines de l'époque, ... les Belges ne manquaient jamais l'occasion de se payer la tête de l'occupant. Il est vrai que les Belges cultivent la dérision avec un rare talent.... incompréhensible pour les allochtones.

Ainsi, par exemple, déjà en octobre 1940, un rapport de la Geheime Feldpolizei signalait que la présence de la Régia Aeronautica en Belgique excitait l'imagination des Belges. Ces derniers faisaient courir la rumeur que la Luftwaffe, incapable de mettre les Britanniques à genoux, avait été contraint d'appeler à la rescousse l'aviation du Duce. [*]

Ces petites histoires se comptent par centaines. Quelques-unes !
Le bruit avait couru qu'Hitler avait promis à ses soldats qu'ils occuperaient Londres pour le 15 août. Les retards apportés à l'invasion de l'Angleterre flatta le sens ironique du Belge. Au mois de septembre, on racontait que dans un magasin, un client attendant son tour depuis un moment cède sa place à un officier allemand qui le suit. "Servez d'abord Monsieur, dit-il, il est plus pressé que moi : on l'attend à Londres depuis le 15 août !".

Toujours dans le cadre du projet d'invasion de la Grande-Bretagne, une dernière ! Voyant s'approcher un groupe d'officiers allemands, un gosse, à l'instar du Mannekenpis, satisfait un besoin pressant à même le trottoir. Les officiers allemands, la mine dégoûtée, en font le tour. Et le gamin de s'écrier : "Ca voudrait une fois franchir la Manche et ça est même pas capable de franchir un pipi".

Bref, quantité d'histoires tendant à rabaisser ou à ridiculiser les Allemands circulaient en Belgique. Et que dire aussi des défilés au pas de l'oie de la Wehrmacht qui suscitaient l'hilarité des passants ?

Bien cordialement,
Francis.

[*] Ce rapport de la Geheime Feldpolizei nazie devrait réconforter, je l'espère, nos amis co-internautes, spécialistes de l'Arme italienne.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes