Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Réplique à l'amiral de Gaulle - Collectif
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Alibert (Raphaël) - France
-

(1886-1963) Raphaël Alibert, ministre de la Justice du 12 juillet 1940 au 27 janvier 1941. Maître des requêtes au Conseil d'État, il enseignait à l'Ecole libre des sciences politiques. Administrateur dans le groupe financier d'Ernest Mercier, il fut le principal animateur du mouvement Redressement français, fondé en 1925 par Mercier. En juin 1940, il occupait les fonctions de secrétaire général de la présidence du Conseil de Pétain. Condamné à mort par contumace en 1947, il sera amnistié en 1959.


Darlan (François) - France
-

(1881-1942) Commandant d'une batterie de canonniers marins pendant le Première Guerre mondiale, François Darlan est nommé en 1926, directeur du cabinet de Georges Leygues, ministre de la Marine. Il s'y consacra déjà à la rénovation de la flotte. En 1934, il reçoit le commandement de l'escadre de l'Atlantique; en 1936, chef d'état-major général de la Marine; en 1938, amiral de la flotte.
En juin 1940, il entre dans le gouvernement de Pétain comme Ministre de la Marine. En décembre 40, à la suite du renvoi de Laval, il est nommé vice-président du Conseil et est considéré comme le dauphin du Maréchal Pétain.
Présent à Alger, en novembre 42, lors du débarquement américain en AFN, Darlan se rallie à la cause alliée après s'y être opposé quelques jours. Il sera assassiné le 24 décembre suivant par le jeune Bonnier de la Chapelle.

Dans ce texte :

la bio du Dr. Ménétrel de Serge Desbois le mercredi 11 août 2004 à 07h39

Dans la bio du Dr Ménétrel de Vergès-Chaigon (2002), de nombreux passages confortent la notion de passivité et d’incohérence de Pétain, par exemple :
-page 89 : il déclare à propos du ministre collabo Alibert “…Il fallait vraiment que je n’aie pas trouvé mieux. Et plus tard, il est devenu garde des sceaux, c’était la dernière chose à faire ”(procès-verbal d’interrogatoire en 1945)
-page 101 : Déposition de Jardel au procès : “ L’influence de Ménétrel sur le Maréchal ne résistait pas aux pressions qui pouvait être faites sur celui-ci par les ministres responsables.”
-page 102 :…“ l’incessant ballet des conseillers, ministres, membres du cabinet occupés à arracher l’approbation du Maréchal, dans une atmosphère de coups fourrés et de secret” …“Darlan va directement chez le Maréchal et extorque aussitôt son consentement ”…(les carnets d’André Lavagne).
Et ainsi de suite…

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  3 requêtes