Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Réplique à l'amiral de Gaulle - Collectif
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Collaboration - Vichy
-

Mémento des principaux mouvements politiques collaborationnistes sous Vichy.

- PPF : Parti Populaire Français (Jacques Doriot) - organe de presse: "Le Cri du Peuple de Paris"

- MSR : Mouvement Social Révolutionnaire (Eugène Deloncle)

- CSAR : Comité Secret d'Action Révolutionnaire - appelé par dérision "La Cagoule". - organe de presse: "La Vie nationale".

- RNP : Rassemblement National Populaire (Marcel Déat) - organe de presse: "L'Oeuvre".

- La Parti franciste (Marcel Bucard) - organe de presse: "Le Francisme".

- PFNC : Parti Français National Collectiviste (Pierre Clementi) - organe de presse: "Le Pays Libre".

- La Ligue française (Pierre Constantini) - organe de presse: "L'Appel".

- Le Front franc (Jean Boissel) - organe de presse: "Le Réveil du Peuple".

- Le Feu (Maurice Delaunnay) - organe de presse: "La Tempête".

- Le Groupe Collaboration (Alphonse de Châteaubriant) - organe de presse: "La Gerbe".


Combat - Résistance (France)
-

L'un des premiers mouvements de résistance en Zone Sud. Fondé par Henri Frenay. Le mouvement "Combat" est issu de la fusion du MLM (Mouvement de Libération Nationale)d'Henry Frenay et Bertie Albrecht avec le Mouvement des Démocrates Chrétiens "Libertés".


France Libre - France libre
-

Mouvement politique et militaire, créé en juin 1940 par le Général Charles de Gaulle. Déniant toute légitimité au Maréchal Pétain, elle s'opposera militairement à ses forces pour obtenir le ralliement partiel de "l'Empire". En 41 et 42 elle fut la seule force militaire française présente sur les champs de bataille aux cotés des Britanniques . Ensuite son autorité fut acceptée par les mouvements de résistance intérieurs puis, par les autres forces françaises présentes à l'extérieur du territoire. En 1944 la France Libre rétablira la république tout en participant à la victoire contre les nazis.


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)


PS - Poste de secours - France
-

Poste de secours à ne pas confondre avec un parti politique.

Dans ce texte :

Je ne sais pas si j'irai jusqu'au bout ... de Jacques Ghémard le vendredi 30 juillet 2004 à 19h18

Bonjour,

Je viens de recevoir le livre et je l'ai commencé par le chapitre II "Weygand et la préparation de la revanche" par Georges Hirtz.

Je suis bien d'accord pour considérer que l'amiral de Gaulle n'a pas agis en historien dans son livre et qu'il est plus conforme au mythe de la France Libre qu'à la vérité "objective" mais il me semble que, pour lui répondre, il fallait une démarche à la Daniel Cordier : accumuler des preuves irréfutables permettant de convaincre.

Au lieu de cela, j'ai l'impression de relire les mémoires de Weygand matinées de Martin du Gard (le cousin de l'écrivain). De la phrase grandiloquente, des affirmations péremptoires, des petites vacheries ... Tout ça pèse de peu face à la réalité du scénario.

Quelques exemples :

page 53 "La suite des évènements démontra que c'est cet armistice et encore plus, la résolution et l'intelligence avec lesquels il sera appliqué, qui permettront de reprendre place au combat en novembre 1942" ... et pas avant ? J'imagine (un peu ironiquement) que c'est le sous entendu. Non ?

Tiens, en cherchant je trouve une contradiction assez amusante (page 53 toujours, juste après le premier extrait) "le mythe illusoire de la poursuite de la lutte en Afrique du Nord" et page 56 "La nouvelle mission du général (Weygand) sera interprétée par Hitler comme une menace réelle : maître des ports de guerre /.../ Weygand va être en mesure de faire basculer l'Afrique du Nord dans le camp des Anglo-Saxons". Mais non, Hitler, ne craint rien c'est un mythe illusoire.

Bref, toujours la même vieille rengaine, les mêmes explications de funambules qui se prennent les pieds dans le tapis et reconnaissent à Vichy un tort (page 54) "l'anti sémitisme d'état", mais ni d'être une dictature, ni d'avoir cherché à entraîner insidieusement les Français vers une collaboration militaire avec l'Allemagne nazie, ni d'avoir réprimé la résistance ... la vraie.

Amicalement
Jacques

PS : et chaque fois que vous lirez "pas daigné servir les ambitions gaulliennes" (comme à la page 41) remplacez par "préféré servir la dictature plutôt que la République". Parce qu'enfin faut-il comprendre que ceux qui ont rejoint la France Libre, ont servi une ambition et pas la France ???

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes