Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

A livre ouvert ... - les contributeurs de Livres de Guerre
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Cagoule
-

Sobriquet du CSAR (Comité Secret d'Action Révolutionnaire) (voir ce terme), mouvement clandestin créé en 1934 après l'échec du putsch du 6 février 1934, par les déçus de l'Action Française.


AF - Action Française - Vichy
-

Mouvement politique nationaliste, royaliste et antisémite essentiellement inspiré par Charles Maurras. L'Action Française exerça une influence considérable sur les écrivains du début du siècle et sur les élites de droite. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l'Action Française adhéra sans condition à la politique de Vichy.
Histoire de l'Action Française

-

Journal quotidien attaché au mouvement du même nom. Charles Maurras en était le principal animateur.
Le journal était vendu à la sortie des églises par les Camelots du roi.

Dans ce texte :

Massis officier de presse d'Huntziger de René CLAUDE le dimanche 18 avril 2004 à 19h12

Bonsoir,

Dans son étude L'armée de Vichy : le corps des officiers français, 1940-1944, rééditée il y a peu (Tallandier), Paxton écrit à propos du général Huntziger :
Pendant la campagne de France, son officier de presse, qu'il avait choisi personnellement, n'était autre qu'Henri Massis, l'un des propagandistes en vue de l'Action française. Huntziger et le Maréchal (Pétain) devaient développer par la suite des relations chaleureuses qui s'expliquent par leur parenté d'esprit, l'un comme l'autre étant préoccupés par les questions de morale et d'éducation.
Quand l'Ordre de la Francisque fut créé en tant que marque spéciale d'estime du Maréchal, Mme Huntziger fut la première à en recevoir les insignes.

(p. 22)
Bien sûr cela ne fait pas d'Huntziger un traître en puissance, mais voilà encore un officier supérieur qui, bien sûr, ne "faisait pas de politique" mais dont tous les papiers, toutes les décisions et tous les ordres passaient entre les mains de Massis, un des chefs de l'AF sans nul doute en contact serré avec les cellules de la Cagoule chargées de "travailler" les cadres de l'armée française en profondeur...
Quand on sait la haine de la démocratie qui habitaient les membres actifs de la Cagoule, les ultra royalistes et les autres militants d'extrême droite avant et pendant la "drôle de guerre", l'influence de leur discours antirépublicain et anticommuniste sur certains chefs de l'armée - "Mieux vaut Hitler que les rouges et tant qu'à faire si le maître du Reich peut nous aider à liquider la "gueuse" ... !" - on est en droit de se poser quelques questions quant à leur attitude sur le terrain en mai et juin 1940. Défaitisme "actif", trahison passive, "cécité" circonstantielle, complaisance coupable,etc. Difficile de qualifier certains comportements sans éléments décisifs...
Les éléments de JR Gorce sont certes troublants; mais a-t-on les moyens de les confirmer ou de les infirmer ?

Bien cordialement,

RC

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes