Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

François Darlan - Henri Michel
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Darlan (François) - France
-

(1881-1942) Commandant d'une batterie de canonniers marins pendant le Première Guerre mondiale, François Darlan est nommé en 1926, directeur du cabinet de Georges Leygues, ministre de la Marine. Il s'y consacra déjà à la rénovation de la flotte. En 1934, il reçoit le commandement de l'escadre de l'Atlantique; en 1936, chef d'état-major général de la Marine; en 1938, amiral de la flotte.
En juin 1940, il entre dans le gouvernement de Pétain comme Ministre de la Marine. En décembre 40, à la suite du renvoi de Laval, il est nommé vice-président du Conseil et est considéré comme le dauphin du Maréchal Pétain.
Présent à Alger, en novembre 42, lors du débarquement américain en AFN, Darlan se rallie à la cause alliée après s'y être opposé quelques jours. Il sera assassiné le 24 décembre suivant par le jeune Bonnier de la Chapelle.


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Gaulliste - France libre
-

Appellation péjorative des Français Libres
Jamais les Français Libres ne se dénommaient ainsi en parlant d'eux. Cette expression est une "invention de la propagande Allemande" écrit le général de Gaulle "qui tend à nous confondre avec ces anciens partis politiques qui portaient le nom de leurs chefs, "doriotistes ou "paul-fauristes" d'avant guerre." (dans "La 1ère DFL" du général Yves Gras)
JGh

Dans ce texte :

Darlan n'a plus d'amis de Auteur anonymé le mardi 30 mars 2004 à 00h37

Je ne répond pas directement à la question.
Je n'ai jamais été passionné par les débats sur "qui a tué et Darlan et pourquoi", je leur trouve hélas, parfois, un arrière goût d'article d'Historia nouvelle formule, dans le genre "Napoléon a t'il été empoisonné à l'anthrax apporté par les extra terrestres constructeurs de pyramides égyptiennes ?".
Bien sûr je comprend que ces débats, si ils sont menés avec sérieux (c'est le cas ici), passionnent plusieurs personnes.

Néanmoins, je voudrai ajouter une chose qui n'est pas assez souvent rappelé.

Darlan, lors de sa période de gloire était un petit roi, avec une véritable cour, des officiers (ou civils) qu'il a placé partout dans le gouvernement ou à des postes clefs.
Mais quand il meurt, tué par Bonnier de la Chapelle (peu importe que ce dernier ait été armé par le compte de Paris poussé par de Gaulle ou je ne sais quoi d'autre), et bien...
tout le monde s'en réjouit.

Darlan, dès le 8 novembre, est l'homme qui gène. Le fait que les Américains l'aient choisis comme "expédiant provisoire" déçoit une multitude de personnes principalements tous ceux qui ont activement préparés le débarquement. Qu'ils soient civils ou militaires.
Darlan, c'est la solution américaine que personne ne digère, qu'on soit gaulliste ou pas.



Laurent

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes