Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

François Darlan - Henri Michel
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


AFN - Afrique Française du Nord
-

Territoire de l'Empire français.

Dans ce texte :

Autres portraits d'Henri d'Astier de Francis Deleu le dimanche 28 mars 2004 à 14h28

Bonjour,

Les portraits que brossent les auteurs d'ouvrages d'histoire donnent un visage aux acteurs de l'époque. Ces visages apportent souvent une touche qui les humanisent - en bien ou en mal.

Henri d'Astier de la Vigerie, par exemple, "vu" par le Français, Albert Kammerer, ambassadeur de France et "vu" par l'Américain Kenneth Pendar, pro-consul en AFN.

Henri d'Astier par Pendar:
Mince, beau, fanatiquement royaliste et catholique, il [Henri d'Astier] exerçait une véritable fascination sur les jeunes (...) qui le suivirent avec une foi aveugle et quasi mystique. ** Pendar ajoute que d'Astier flanqué de son éminence grise, l'abbé Cordier, semblait être issu de la Florence des Médicis tant les deux personnages étaient dangereux. (1)

Henri d'Astier par Kammerer:
Henri d'Astier, officier de réserve, avait été maintenu en activité de service au moment de l'armistice. Il était comme Rigaud (2) et dans une certaine mesure Dubreuil, un personnage digne du moyen-âge italien. Il avait comme second, un personnage encore plus énigmatique, le lieutenant-abbé Cordier, sympathique et et d'un grand patriotisme, mais ecclésiastique exalté, qui fut un auxiliaire de premier ordre au moment du putsch d'Alger, d'un mordant extrême, mais aussi d'un royalisme intransigeant et capable d'aller jusqu'au bout de ses idées.

Ou encore: Henri d'Astier, de fière allure, portant beau, fanatique royaliste et ardent catholique avait un véritable pouvoir hypnotique sur les jeunes, dont il savait obtenir une obéissance enthousiaste.

(1) Deux personnages dangereux ? Dans son livre, "Alger 1942" (merci René qui l'a déniché dans l'arrière-boutique d'un bouquiniste), réédition de "Adventure in diplomacy", Pendar ne cache pas sa haine viscérale pour de Gaulle. Tous deux [d'Astier et Cordier] avaient derrière eux un étrange passé d'intrigue, et tous deux, utilisés pas les gaullistes après le débarquement, se retournèrent contre leurs anciens amis américains".

(2) Il s'agit bien sûr de Jean Rigault. (Arnaud de Chantérac écrit Rigaut, Kammerer écrit indistinctement Rigaud ou Rigault... comment voulez-vous qu'on s'en sorte?)

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.06 s  3 requêtes