Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Le débarquement en Provence

Philippe Lamarque

Le 15 août 1944, une armada alliée mobilisant plus de moyens en hommes et en matériel que pour le débarquement en Normandie, surgit au large des côtes de Provence. Elle comprend notamment 5 cuirassés, 10 porte-avions, 25 croiseurs, 109 torpilleurs et escorteurs, près de 2 000 avions de bombardement et de chasse, dont 200 embarqués. Plus de 300 000 combattants investissent les plages. Dans les heures précédentes, le mur menaçant de barbelés, de mines, d’ouvrages bétonnés, d’artillerie lourde a été entamé par des bombardements intensifs, mais reste redoutable. En profondeur, dans les montagnes de l’arrière-pays provençal, 10 000 parachutistes ont été largués. Ils s’apprêtent à bloquer les renforts allemands.

L’armée française est de retour en métropole, elle représente près de 65 % des troupes avec deux divisions blindées et cinq divisions d’infanterie. Elle attaque en prenant des risques insensés, dans des sites impraticables. Hitler dira de cet événement : « C’est le jour le plus sombre de ma vie ». Au prix de difficultés inouïes, la ville de Toulon est encerclée à partir du 18 août, puis la manœuvre vers Marseille commence le 20 août. Ces deux grands ports vont permettre de faire transiter beaucoup plus de fret que les ports artificiels de Normandie, puis décider de la victoire à l’Ouest. Dès le 25 août, plus de 500 000 hommes sont à pied d’œuvre pour remonter vers le nord, par la vallée du Rhône. Un mois plus tard, en Bourgogne, ils vont effectuer leur jonction avec les troupes débarquées en Normandie.

Philippe Lamarque, docteur de l’Ecole pratique des Hautes Etudes, a publié plusieurs sujets d’histoire militaire, dont, notamment, "La poche de Brest", "Le Débarquement de Normandie" et "L’Héraldique napoléonienne" (Grand Prix de l’Académie française).

D'après la 4ème de couverture

Un ouvrage intéressant qui, en peu plus de 200 pages, retrace cette opération qu'on a parfois tendance à oublier.
J'ai toutefois cru déceler un parti-pris anti-FFL chez l'auteur.

 

Editeur : Le Cherche Midi
Date edition : 2003
ISBN ou ref : 2-7382-1822-9
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Igor Geiller le mardi 24 janvier 2006 à 18h34

Dernière contribution le mardi 22 juin 2010 à 20h47

lue 2974 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Le débarquement en Provence et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes