Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Aux frontières de la liberté

S'évader de France sous l'occupation

Robert BELOT

Un aspect assez méconnu de l'histoire de la 2GM ! Les Evasions de France par l'Espagne.
"Quitter clandestinement la patrie pour la reconquérir c'est la dangereuse et douloureuse expérience du départ, du déracinement, qu'ont vécue une partie de ceux qui ont choisi de ne pas s'accomoder d'une France soumise au joug nazi, acceptant de transgresser les frontières et interdits proférés par Vichy" (...)
"Démon ensoutané, bienfaiteur canaille, Mgr Boyer-Mas campait un personnage étonnant au cœur de l'ambassade de France à Madrid. Sous couvert de la Croix-Rouge, ce prélat mondain réussit le tour de force d'organiser depuis la représentation diplomatique de Vichy, bravant les complaisances germanophiles de la dictature franquiste, un réseau d'aide en faveur de ces milliers de Français qui pensaient transiter par cette Espagne hostile pour reprendre les armes ailleurs. Boyer-Mas fut le stratège efficace d'une opération qui concerna entre 1940 et 1944 les 23 000 fantassins de cette «armée de l'évasion» internés, sitôt les Pyrénées franchies, dans les geôles insalubres du Caudillo ou dans le camp de Miranda de Ebro. Ceux qui survécurent aux maladies ou qui échappèrent aux mesures de refoulement rejoignirent l'Afrique du Nord, plus rarement l'Angleterre, grâce aux manœuvres de cet homme de Dieu peu ordinaire, mais aussi grâce aux habiles pressions anglo-américaines sur un Franco fragilisé. Robert Belot a ressuscité cet épisode de la geste résistante qu'une conspiration du silence avait mis sous le boisseau. Car il n'a pas été facile d'admettre que dans cette affaire la mouvance giraudiste, fleurant son vieux fond maréchaliste, a longtemps pris le pas sur sa concurrente gaulliste. Un phénomène de «mémoire dominée» à l'intérieur de la «mémoire dominante» qu'il était heureux de faire émerger à la lumière de sources inédites."

 

Mon père, un Francais Libre

 

Editeur : Fayard
Date edition : 1998
ISBN ou ref : 2-213-59175-X
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Leon le jeudi 23 juin 2005 à 10h16

Dernière contribution le mercredi 19 juin 2013 à 14h47

lue 5528 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Aux frontières de la liberté et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes