Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Mémoires accessoires

1921-1946

Philippe de Gaulle

Acteur et témoin privilégié de l'épopée gaulliste, l'amiral Philippe de Gaulle rompt ici le silence qu'il s'était imposé jusqu'alors. Avec ses mémoires qu'il dit «accessoires», non sans humour, il nous livre en réalité un document historique de premier ordre. Homme de combat et d'engagement, se destinant très tôt à une carrière de marin - «le but de ma vie», écrit-il -, dût-il contrarier pour cela quelque peu le projet paternel, Philippe de Gaulle s'est tenu tout au long de sa vie à la consigne de discrétion qu'il donnait à son entourage durant la campagne de la France Libre : «Ne jamais dire mon nom, prétendre ignorer qui je suis au juste et ne rien faire qui puisse attirer l'attention sur moi.» Ce faisant, cet observateur délibérément en retrait était mieux placé que tout autre pour capter la vérité de près et la restituer le moment venu avec une imparable et précieuse exactitude.

Le général de Gaulle a occupé dans la vie de tous les siens une place non moins imposante que dans l'histoire de ce siecle. Le témoignage de son fils, à travers les instantanés d'une vie de famille souvent bousculée par les exigences de la vie militaire, nous rend soudain plus proches de ce géant que nous voyons dans le même temps happé par une destinée immense. C'est avec le même mélange de pudeur et de précision sans fard que l'auteur évoque la personnalité de sa mère ou le sort tragique de sa soeur Anne.

Brûlant de l'esprit de revanche qui anima les résistants de la première heure, le jeune Philippe de Gaulle s'enrôle dans la marine de la France Libre, promotion 1940, qui continue la lutte aux côtés de nos alliés. Il rend un hommage émouvant à ces équipages de l'ombre qui contribuèrent aussi à libérer Paris et à refouler l'ennemi de l'Alsace.

Sur le Paris de la Libération, sur l'oeuvre réformatrice engagée par le chef du gouvernement provisoire et les entraves qui lui sont aussitôt opposées, enfin sur les circonstances du départ du général de Gaulle en 1946 et son retrait des affaires, ce sont autant de révélations, de mises au point désormais incontournables qui nous sont ici apportées, nécessaires à la compréhension d'une époque et de ses protagonistes.


J'ajoute à cette 4e de couverture, que le livre de Philippe de Gaulle m'a semblé principalement intéressant pour son témoignage de marin puis de soldat de la 2e DB. C'est quand il nous parle humblement de ce qu'il a fait, de ce qu'il a vu, de ce qu'il a ressenti, que ce livre prend tout son sel.

Du sel de mer, évidement §;c)
Jacques

 

Editeur : Plon
Date edition : 1997
ISBN ou ref : 2-259-18586-X
Support : livre
Genre : récit ou roman
Période concernée : de 1870 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Jacques Ghémard le mardi 03 août 2004 à 23h17

lue 1762 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Mémoires accessoires et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes