Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Le sang des communistes

Les bataillons de la jeunesse dans la lutte armée - Automne 1941

Jean-Marc Berlière & Franck Liaigre

Cette étude minutieuse revient sur des événements largement oubliés ou alors malmenés. Si la mémoire nationale et communiste voue un culte aux "27 de Châteaubriant," ...ce livre est fait pour dire l'histoire - la générosité, les illusions, le sacrifice - d'autres garçons également fusillés et pourtant absents des commémorations. (...) Un livre qui rend leur réalité complexe à des événements occultés, triturés, dénaturés, exploités, détournés... Un livre qui entend restituer aux jeunes communistes combattants des Bataillons de jeunesse la réalité de leur engagement avec ses difficultés, ses contradictions, ses illusions, sa générosité... comme le dit le 4e de couverture.
En dépouillant avec soin les archives des différentes unités de la police française chargées de traquer les terroristes, les deux chercheurs reconstituent par les procès verbaux le parcours, les motivations et la réalité des actes commis par cette première génération des jeunesses combattantes qui venaient à peine d'encaisser le coup de massue du pacte germano-soviétique, la drôle de guerre, la défaite, l'armistice et les louvoiements des chefs d'un parti pourchassé par Vichy mais toléré par l'occupant et qui durent obéir aux consignes et organiser attentats et exécutions. Ils nous disent le choc et le traumatisme que causèrent dans la population française de sensibilité communiste les premiers attentats contre des officiers allemands et les hésitations exprimées face à l'acte de tuer chez ceux qui seraient officiellement désavoués par le parti tout en étant officieusement félicités. Ils nous expliquent comment le futur colonel Fabien dut abattre un officier afin de stimuler de maigres troupes qui renâclaient à de telles opérations. Ils nous exposent les petites et grandes trahisons, ceux qui ont parlé par peur, par dégoût ou parce qu'ils se sentaient lâchés par le parti...

Un essai important, bien écrit, qui propose une révision nécessaire - au sens littéral - de l'histoire des premiers mois du PCF clandestin dans la guerre et la résistance, loin des textes hagiographiques et des inventions et aménagements de la propagande après la Libération.

RC

 

Editeur : Fayard - Nouvelles études contemporaines
Date edition : 2004
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par René CLAUDE le mercredi 07 avril 2004 à 19h08

Dernière contribution le dimanche 06 mai 2012 à 16h14

lue 8120 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Le sang des communistes et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes