Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Quand l'opium finançait la colonisation en Indochine

l'elaboration de la regie generale de l'opium (1860 a 1914)

Chantal Descours-Gatin

Le trafic de drogue en Indochine voit son aboutissement avec la création de la régie générale de l'opium, ce livre en retrace la genèse et ce jusqu'en 1914.
 
Dès le début de la conquête, l'extension successive de la colonie met en péril le budget local; aucun crédit pour la Cochinchine en 1865, 20 millions venant de métropole contre 14,5 millions de recettes en 1873. Et c'est tout naturellement que les autorités locales se tournent vers la taxation du commerce de l'opium qui dès 1861 représente déjà la moitié du budget.
Après l'échec de la ferme de l'opium au début des années 60, la régie voit le jour en Cochinchine dès 1881.
 
Mais ne nous y trompons pas et comme le dit si bien l'auteur en titre d'un de ses chapitres page 38:" le monopole de l'opium, une ressource budgetairement indispensable et moralement justifiée "allant jusqu'a representer 25% du budget global de la colonie; et se n'est pas Paul Doumer qui fut gouverneur de l'Indochine et qui créa le budget général indochinois en s'appuyant sur les trois régies dont celle de l'opium qui la contredira:
 
"...avec l'affermissement de la présence francaise, deux faits nouveaux se firent jour: d'une part, la monopolisation par l'Etat de tout le circuit de l'opium( l'importation, la fabrication, la vente en gros et au détail), et non plus seulement de l'importation ou de la vente, avec, au corollaire de la stabilisation des institutions coloniales, passage de la ferme à la régie. Le perfectionnement et l'unification des institutions coloniales en Indochine seront toujours accompagnés de réformes comparables dans le domaine de l'exploitation de l'opium. 
Par ailleurs, et c'est la deuxième nouveauté apporte par le regime francais, de ressource exceptionnelle permettant la survie d'un budget en sursis, l'opium devint l'aliment permanent et nécessaire du budget d'équipement de la colonie. Ultime recours des temps difficiles, l'opium se mua en un des fondements du développement de l'Indochine. C'est dans cet aspect que réside l'apport essentiel de Doumer qui, conscient qu'en 1897-1898 commencait une nouvelle phase de la colonisation francaise en Indochine, rechercha, pour financer les grands travaux projetés, un moyen sûr et surtout aux possibilites élastiques, pour reprendre la formule du gouverneur général de l'Indochine. Le monopole de deux produits de consommation courante dans la société vietnamienne traditionnelle, le sel et l'alcool de riz, ajouté a celui d'une drogue qui prouvait depuis près de quarante ans qu'elle pouvait rapporter beaucoup, constituèrent la base d'un système financier paradoxal. La principale force du budget de Doumer fut qu'il ne reposait pas sur une seule ressource, mais sur un ensemble de contributions indirectes au sein desquelles les trois grandes régies occupèrent un rôle prépondérant.
En cela, et parce qu'il permit le financement de grands travaux qui étaient sans doute impossible a réaliser sans ses ressources, le budget général apparait comme novateur..." page 263
 
Un regret, l'arrêt de l'étude à 1914.
 
bonne lecture

 

Editeur : l'harmattan
Date edition : 1992
ISBN ou ref : 2-7384-1069-3
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1870 à 1939
Région concernée : Asie/Pacifique

Proposé par Laurent Boussaton le jeudi 11 septembre 2003 à 12h17

Dernière contribution le lundi 15 décembre 2003 à 13h59

lue 6276 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Quand l'opium finançait la colonisation en Indochine et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes