Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

« Vivre libre ou mourir. Plateau des Glières Haute-Savoie 1944 »

Association des Glières

Je me permets de citer Charles HEIMBERG qui, sur son blog MEDIAPART, dans un article intitulé « La Résistance aux Glières : développer son histoire ou la dénigrer ? », présente ce livre.
Source :



« [...] la récente réédition, en cette année commémorative, du bel ouvrage des rescapés de 1946 : « Dans le cadre de ce 70e anniversaire, l’Association des Glières, qui œuvre avec ferveur et fidélité pour la mémoire et la transmission du patrimoine des Glières, réédite le livre écrit dès 1946 par les rescapés des Glières alors sous le titre : « Glières Haute-Savoie 31 janvier – 26 mars 1944 » et sous-titré « Première bataille de la Résistance ». Pour cette réédition, qui comprend une préface du grand témoin et historien Jean-Louis Crémieux-Brilhac, ainsi qu’une postface de l’historien Jean-Marie Guillon, un autre titre a été choisi, dont l’énoncé est significatif : « Vivre libre ou mourir. Plateau des Glières Haute-Savoie 1944 ». L’ouvrage comprend des parties en papier blanc rédigées dans le contexte de ce soixante-dixième anniversaire et une partie en papier ivoire qui reproduit le texte original. Son appareil critique rend également compte de l’évolution de la manière dont l’Association des Glières présente les faits et leur signification, en tenant compte des travaux des historiens. Quant à la stimulante postface de Jean-Marie Guillon, elle exprime fort bien ce qu’est le travail de l’histoire en termes de critique des sources, d’interaction entre histoire et mémoires, et surtout de construction d’une intelligibilité du passé dans toute sa profondeur et dans toute sa complexité :

« La tâche de l’historien est de restituer les événements passés, dans toutes leurs dimensions, de compléter grâce à des sources nouvelles des versions antérieures ou de les rectifier si erreurs il y a eu, mais elle est surtout de comprendre et faire comprendre. Il est nécessaire de rétablir, par exemple, la réalité des chiffres, en général erronés, souvent excessifs, qui ont été diffusés pour soulever la colère ou l’enthousiasme, pour des raisons de propagande, et qui ont été rarement rectifiés par la suite. Il est normal de restituer les événements et de les ramener à des dimensions plus modestes quand il y a lieu. Mais faire de l’histoire n’est pas collecter les « faits », sans se demander ce qu’est un fait, sans s’interroger sur les niveaux de perception, sur les motivations et les grilles de lecture des divers acteurs ou commentateurs, sans questionner toutes les sources, y compris celles qui paraissent les plus « objectives » (notamment lorsqu’elles sont fabriquées sur le champ avec des intentions qu’il faut percer, des rédacteurs et des destinataires dont il faut connaître les calculs ou les responsabilités). »

Volonté d’expliquer, tentative de comprendre, mais sans manquer non plus de rester à l’écoute des acteurs ; capacité aussi de s’en tenir simultanément à différents niveaux de lecture : ce sont bien là, en effet, quelques-unes des conditions qui permettent de faire véritablement de l’histoire. »

 

Editeur : La Fontaine de Siloé
Date edition : 10 mars 2014
ISBN ou ref : 2954800909
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Alain Cerri le lundi 04 août 2014 à 11h55

Dernière contribution le mercredi 13 août 2014 à 10h49

lue 1954 fois décrypter

 

Suivre le débat sur « Vivre libre ou mourir. Plateau des Glières Haute-Savoie 1944 » et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes