Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Indochine 1940-1945 / Jacques Valette

En réponse à
-1de ces quelques reflexions de Laurent Boussaton

l'indochine vu des etats unis de Laurent Boussaton le mardi 30 décembre 2003 à 16h35

bonjour
 
pour etayer ma precedente contribution, je vous propose un extrait d'un article de jacques valette:" le gouvernement des etats-unis et l'indochine "
"...deux donnees peuvent etre degagees de cette analyse. l'une touche l'impuissance de la france en extreme orient durant la guerre, impuissance militaire et surtout impuissance diplomatique; dans cette partie du monde aussi ce pays toucha le fond de l'abime, pour reprendre le titre d'un ouvrage recent sur la periode, du Pr Duroselle
l'autre concerne l'avenir. a la veille de la capitulation japonaise, rien n'est decide. americains et francais en sont a des echanges de generalites, a des declarations d'intentions. les annees de malheur, que vont connaitre les habitants de la peninsule, ne decouleront pas directement de ces projets, ou des propos tenus a washington. curieusement, une realite est ignoree avec constance: la presence en indochine d'une administration et d'une armee francaises. certes, tout semble avoir fait naufrage apres le coup de force japonais du 9 mars 1945. mais avant ?
pour roosevelt, rien n'existe, les bombardiers pilonnent les villes comme des cites en pays ennemis, et il ne pense pas un instant que des responsables francais pourraient participer et a la guerre et a la capitulation. la resistance, les services rendus par le renseignement francais ? il l'ignore. l'appui que pourraient apporter ces unites francaises a des operations de guerre ? on ne l'envisage pas
curieusement, aussi, le general de gaulle lui donne la replique sur le meme registre. fontionnaires, officiers seront ramenes en france, selon un projet extraordinaire de "releve totale". le gouvernement anglais s'inquietait de ce silence, et son ambassadeur a washington le dit a hoppenot en decembre 1944, avant le coup de force certes:"...nous possedons dans notre jeu un atout important: la presence en indochine d'une armee et d'une armature administrative francaises, qui pourraient eventuellement contribuer du dedans a sa liberation, qui se trouveront automatiquement en place le jour de la capitulation japonaise. leur action peut prevenir le hiatus d'une occupation americaine..." on sait quelle fut l'attitude des envoyes du gprf en cochinchine en 1945
enfin, nul ne semble envisager une autre realite, le vietminh. cela etait impossible, avant le fin du mois d'aout 1945; les agents americains de l'oss croyaient que ces bons patriotes ne cherchaient, apres avoir aide a la liberation de leur patrie, qu'a collaborer avec les democraties, et la plus puissante d'entre elles
on peut ainsi mesurer la faiblesse des dossiers, que prepara le departement d'etat, sur l'indochine."
 
cordialement
 
laurent 

*** / ***

lue 1101 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Indochine 1940-1945

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes