Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

L’Armée Française et les Etats du Levant / Maurice Albord

En réponse à -2
-1Une autre page... de René CLAUDE

Et Hop ! de René CLAUDE le lundi 25 août 2003 à 00h46

C'est du concentré hagiographique, ça, en plus du raccourci politique !
Extrait :

"Les troupes de carrière du Général Dentz, assaillies par les Australiens et les Indiens, se battirent farouchement devant Beyrouth avant de s’opposer vigoureusement aux Français Libres au sud de Damas. Le deuxième choc a lieu sur les plages du Maroc et d’Oranie où des troupes américaines débarquèrent. Les combats parfois très meurtriers ont néanmoins cessé très vite et les Français reprirent enfin la lutte contre les troupes de l’Axe déferlant sur la Tunisie."

"Farouchement"... "vigoureusement"... Et bien dites-moi, ce sont là des termes plutôt flatteurs pour les exécutants de la politique vichyste de collaboration militaire avec l'Axe.

C'est incroyable, cette façon de réduire drames, combats et morts endurés par les soldats de troupes flevées dans les peuples colonisés à quelques phrases qui donnent à penser à des lecteurs mal informés qu' il y aurait eu dans cette guerre totale une "fatalité", un "hasard", bref, de la "malchance" à ne pas être dans le bon camp. Une version "apolitique" qui, on le sait bien aujourd'hui, arrange les arrangeurs du passé récent de l'armée française sous Vichy, ou plutôt à Vichy, car n'oublions pas que ces amiraux et ces généraux défaits en mai et juin 1940 faisaient la cour à l'un des leurs propulsé à la tête de l'Etat, après avoir réussi à faire porter le chapeau de la défaite au pouvoir civil en signant l'armistice.

Parlant de cette période, un écrivain dont j'oublie le nom parla un jour de Vichy comme de la victoire de la "France moisie".



Bien cordialement,

René Claude
(un peu affligé en découvrant chaque jour ou presque des pages semblables sur le Net.)

*** / ***

lue 453 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Affligeons nous ensemble de Jacques Ghémard 25 août 2003 09h08

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur L’Armée Française et les Etats du Levant

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes