Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


1900 / 2000 : un siècle de guerre terrestre : analyse, documents et témoignages
 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Ligne de Front / Y. Kadari, V. Bernard (et alii)

 

Hors-série n°31 - Koursk, juillet 1943 - Tournant de la Guerre à l'Est de Francis Deleu le jeudi 05 octobre 2017 à 19h40

Présentation de l'éditeur

Au printemps 1943, la guerre à l’Est est entrée dans sa période décisive. La défaite de la Wehrmacht à Stalingrad et le sanglant coup d’arrêt subi par l’Armée rouge à Kharkov-Bielgorod laissent présager que l’offensive majeure de l’été – attendue dans la région comprise entre Orel, au nord, et Bielgorod, au sud – scellera le sort de cet affrontement titanesque débuté deux ans plus tôt. 
La forme enveloppante de ce saillant de Koursk – résultant directement de ces combats acharnés de l’hiver – impose l’hypothèse d’une offensive en tenailles allemande comme une évidence aux yeux des Soviétiques, qui savent parfaitement que l’ennemi tentera de se refermer sur les arrières des armées qui y sont massées, scénario que confirment d’ailleurs les renseignements transmis par les Alliés occidentaux. 
Staline désirant prendre l’initiative, ses généraux le convainquent qu’il est préférable de laisser les Allemands le faire en premier afin qu’ils s’épuisent vainement à travers le profond réseau de fortifications érigé dans le saillant; cela fait, l’Armée rouge lancera sa propre contre-offensive et emportera tout sur son passage. En face, Adolf Hitler veut mettre toutes les chances de son côté et escompte gagner la bataille décisive qu’il n’a pu obtenir en deux ans de campagne et de «Blitzkrieg» à l’Est. 
Divisions blindées et de Panzer-Grenadiere d’élite, nouveaux chars et matériels cuirassés (Panther, Ferdinand, Hornisse, Hummel, Wespe, Sturmpanzer, etc.), ainsi qu’appui aérien, sont concentrés pour une seule et même offensive, comme rarement auparavant, et confiés aux meilleurs généraux de la Heer
Le 5 juillet 1943, l’opération «Zitadelle» débute... Et le saillant de Koursk devient un enfer.

*** / ***

lue 1058 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Ligne de Front

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes