Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Sous les bombes / Richard Overy

En réponse à -2
-1Mais quelles infrastructures militaires ? de Rob1

Une question de moyens techniques de Christian Favre le samedi 15 juillet 2017 à 06h58

C'est absolument certain que la première infrastructure à détruire c'était tout ce qui touche à l'énergie, donc en priorité le pétrole. Le problème au début de la guerre c'était donc le faible rayon d'action des bombardiers. La première attaque à longue distance fut contre la région pétrolifère de Ploesti en Roumanie. Wiki:
Toutefois avec l'arrivée du B-24 Liberator, bombardier à long rayon d'action, le site est de nouveau à portée des Alliés depuis la Libye et l'Italie du sud. Ainsi, il a été le théâtre de l'opération Tidal Wave le 1er août 1943. Entre le 5 avril 1944 et le 19 août 1944, Ploiești sera dix-neuf fois la cible des bombardiers de la 15th USAAF


Mais la question est surtout sur les priorités qui ont été accordées à la recherche dans son ensemble, càd les moyens et la stratégie. Or au lieu de chercher à améliorer la précision on a préféré tout raser, quitte à raser la ville et faire très peu de dégâts aux infrastructures militaires. Et surtout on a engagé d'énormes moyens afin d'améliorer la propagation d'incendie.

Le drame et s'en fut un, est que l'on a perdu totalement toute conscience de ce que l'on faisait subir aux enfants. Pourquoi je dis aux enfants ? Parce qu'en tant de guerre les adultes, qu'ils soient civils ou militaires sont tous considérés comme des ennemis à éliminer. Un adulte ayant voté Hitler était d'ailleurs effectivement tout autant responsable qu'un soldat allemand.

Le drame des enfants est d'ailleurs bien décrit dans le livre du délégué du CICR Raymond Courvoisier Ceux qui ne devaient pas mourir. Livre qui devrait être réédité. mais ce drame a soigneusement été caché...pas d'images, pas de films...Ce que l'on a fait avec raison concernant l'Holocauste on ne l'a jamais fait pour les victimes des bombardements, pour la plupart inutiles.

*** / ***

lue 1182 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Sous les bombes

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes