Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Trucks & Tanks / Collectif

 

Hors série n° 23 : OTAN vs PAVA - Les chars de la Guerre Froide de Francis Deleu le samedi 23 juillet 2016 à 11h42

Présentation de l'éditeur

Pendant près d’un demi-siècle, les pays occidentaux ont vécu dans la hantise de voir les chars de combat soviétiques déferler sur l’Europe, de l’Oder à l’Atlantique. Les scénarios catastrophes se multiplient alors, imaginant ainsi les divisions mécanisées du Pacte de Varsovie s’engouffrer par la trouée de Fulda, profitant par exemple d’une fête éloignant les équipages adverses de leurs blindés pour quelques jours pour surprendre le « bloc capitaliste ». Un choc terrifiant qui aurait vu des dizaines de milliers de Main Battle Tanks s’affronter en Centre-Europe.
Tandis que les Soviétiques produisent des milliers de T-54/55, qui vont équiper massivement les formations du PAVA, l’OTAN a toutes les peines à développer des machines capables de s’opposer à ces engins rustiques et puissants. Débute alors une formidable course à l’armement qui voit plusieurs générations de MBT être mises au point, concentrant le meilleur de la technologie de l’époque avec parfois des résultats peu satisfaisants. Les Britanniques sont les premiers à répliquer à l’ascendant technique pris par Moscou avec la sortie de leur canon L7 de 105 mm affichant une balistique hors du commun. Adoptée par la majorité des tanks de l’OTAN, cette pièce déclenche une violente réaction de la part des Soviétiques, le maréchal Tchouikov, héros de la bataille de Stalingrad, aurait alors proféré quelques menaces envers ses ingénieurs devant la gravité de la situation : « Arrêtez de me promener avec ce problème de clavette d’équilibrage ! Je n’en ai rien à f...e, montez votre canon sur une truie si vous voulez, mais il doit équiper l’Armée Rouge ! » Cette « crise » donne naissance au T-62, simple véhicule de transition, puis au célèbre T-72 et enfin au très perfectionné T-80 destiné aux unités de la Garde. Les Occidentaux ne restent pas les bras croisés, et au Leopard 1, véritable succès à l’exportation, succède le Leopard 2, encore plébiscité par les armées étrangères, ou encore le Challenger 1, qui prend la place du lourd Chieftain, et le M1 Abrams, qui permet aux États-Unis de se séparer de leur très moyen M60 et de revenir dans la course à l’armement avec le bloc communiste. Lorsque la Guerre froide prend fin en 1991, elle a vu « naître » les machines de combat les plus sophistiquées du XXe siècle, dont ce Trucks & Tanks hors série se propose de retracer l’histoire.

*** / ***

lue 2308 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Trucks & Tanks

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes