Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


www.delpla.org, le site de l'historien François Delpla
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Site personnel de F. Delpla, Historien 1939-45 / François Delpla

 

Propos de Hitler dans le poste de Francis Deleu le mardi 01 mars 2016 à 19h33

Lettre d'information n° 115 du site de François Delpla

Les propos de Hitler m'occupent à plein temps, et il serait bon que ce soit contagieux, tant ils offrent une voie royale pour la compréhension du personnage et de ses entreprises, et tant le chaos européen et mondial d'aujourd'hui doit être à la fois rapproché et distingué du cataclysme d'il y a trois quarts de siècle.

Le regain du racisme, les options sécuritaires opposées aux droits élémentaires, les débats grossiers et binaires, l'exaltation de la virilité guerrière, la brutalité intellectuelle et physique présentée comme une panacée, tout cela plonge certes des racines dans le terreau des années trente mais il faut se garder de crier au loup. Aucun chef comparable à Hitler n'est là pour orchestrer le mouvement et aucun pays n'est de près ou de loin dans la situation de l'Allemagne d'alors. Tout est plus éclaté et incertain, et le citoyen de base est mieux outillé pour agir. L'intellectuel aussi, tenu un peu partout à l'écart par des gouvernants primaires et leurs experts myopes, mais prié d'affiner contre vents et marées ses analyses pour le jour où on admettra d'avoir besoin de lui.

Les propos en question, émis pendant la première année de l'offensive allemande en URSS, montrent un Hitler très européen, pressé d'achever de subjuguer et d'aménager le continent pour le rendre invulnérable à tout péril asiatique ou américain. Il espère toujours associer l'Angleterre à ses projets, tout en se rapprochant assez comiquement du Japon malgré l'"infériorité" de sa race : c'est qu'il l'utilise comme un bélier contre l'Angleterre churchillienne dont il espère sincèrement et sérieusement la fin lorsque Singapour sera tombée.

Négligée en raison de la disqualification de son auteur, cette parole, dont je démontre au passage la fiabilité et la rigoureuse logique, explique aussi les événements de 1945 et le fait inouï d'un pays vaincu qui se bat "jusqu'au bout" aux dépens de sa propre substance : dès ce moment Hitler donne ses instructions pour que tout germe de rébellion soit écrasé en cas de revers militaire et que la capitulation de 1918 ne puisse se reproduire.

La presse française est en passe de mentionner cette publication (dont je prépare activement le second tome, à paraître en septembre) autant que tous mes autres livres réunis. Je me permets d'attirer votre attention sur une séquence télévisée ce vendredi 11 mars sur France 24 à 14h 30.

fdelpla

*** / ***

lue 679 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 merci de françois delpla 02 mars 2016 05h35

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Site personnel de F. Delpla, Historien 1939-45

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes